Influence de l'hormone de croissance humaine recombinante sur l'absorption intestinale et le métabolisme protéique chez les patients adultes atteints d'un syndrôme de grêle court

par David Séguy

Thèse de doctorat en Métabolisme, énergétique et régulations nutritionnelles

Sous la direction de Monique Romon et de Bernard Lucien Messing.

Soutenue en 2011

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    Influence of human recombinant growth hormone on intestinal absorption and protein metabolism in adult short bowel syndrome patients


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'hormone de croissance humaine recombinante (rhGH) associée ou non à la glutamine pourrait être bénéfique aux patients atteints de syndrome de grêle court (SGC) avec insuffisance intestinale Ce travail étudiait les effets de la rhGH chez ces patients. Douze patients âgés de 35±3 ans, atteint de SGC, hyperphagiques ont été randomisés en double aveugle croisé contre placebo. Ils recevaient la rhGH (0,05 mg/kg/j) et le placebo durant deux périodes de 3 semaines séparées par 1 semaine d'intervalle libre. Tous ont eu une étude de la masse non grasse et de l'absorption intestinale des macronutriments par la technique des plateaux dupliqués, tandis que 8/12 avaient et plus une étude de la cinétique de la leucine et de la glutamine par méthode des isotopes stables. Le rhGH augmentait la masse non grasse et l'absorption intestinale de l'énergie (+15±5%, P<0,002), de l'azote (+14±6%, P<0,04) et des hydrates de carbone (+10±4%, P<0,04). La leucine non oxydée disponible augmentait sous rhGH (P=0,012). En période nourri, la libération de leucine issue de la protéolyse était stable sous placebo et diminuait sous rhGH (P=0,012). A jeun comme nourri, le flux d'apparition (P<0,02), la synthèse de novo (P<0,02) et la concentration de glutamine augmentaient sous rhGH (P<0,03). Dans cette étude, la rhGH augmentait l'absorption intestinale des macronutriments, restaurait la diminution physiologique de la protéolyse à l'alimentation, et améliorait la disponibilité de la glutamine pour atteindre des seuils dépassant la norme. Ce bénéfice de la rhGH pouvait être atteint sans qu'il soit nécessaire de donner un apport supplémentaire de glutamine à ces patients hyperphagiques avec SGC sévère.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (103 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 218 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2011) 094
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.