Régulation de l'expression et de la fonction du CFTR par l'élastase du neutrophile et l'élastace B de Pseudomonas aeruginosa

par Mathieu Le Gars

Thèse de doctorat en Immunologie

Sous la direction de Jean-Michel Sallenave.

Soutenue en 2011

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    Role of endothelial cells in the immune response in organ transplantation


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Dans le contexte de la transplantation d'organe, les cellules endothéliales, de part leur localisation dans les vaisseaux capillaires du greffon sont en contact direct avec les anticorps et les cellules immunes du receveur. Elles expriment les molécules HLA de classe I et de classe II et sont donc la première cible antigénique des allo-anticorps du receveur, principaux médiateurs du rejet humoral du greffon. Elles sont également capables d'initier une réponse cellulaire allogénique en activant les lymphocytes T CD4+ et CD8+, induisant ainsi leur prolifération, leur sécrétion d'IFN-γ et d'IL-2,conduisant au rejet aigu cellulaire du greffon. L'objectif de ce travail a été de mieux comprendre les caractéristiques et les mécanismes de l'allo-activation des lymphocytes T CD4+ induite par la cellule endothéliale ainsi que les effets des anticorps anti-HLA de classe II sur l'allo-réactivité de la cellule endothéliale. Nous avons utilisé un modèle in vitro de cellules endothéliales microvasculaires humaines issues du derme et avons étudié leur capacité à induire l'activation de lymphocytes T CD4+ allogéniques. Nous avons montré que dans un contexte inflammatoire, les cellules endothéliales microvasculaires induisent l'expansion de lymphocytes T CD4+IL-17+ (ThlT) et T CD4+CD45RA⁻FoxP3fort (Tregs) fonctionnels. L'expansion des Tregs est secondaire à leur prolifération et dépend de leur interaction avec la molécule d'adhésion ICAM-1 exprimée par la cellule endothéliale. L'augmentation de la population Th17 dépend de la voie IL-6/STAT-3 et est associée à la prolifération des lymphocytes T CD4+ mémoires (CD45RO+FoxP3⁻ou bas). L'activation des cellules endothéliales avec un anticorps anti-HLA de classe II est associée à l'augmentation de leur capacité à induire la prolifération des lymphocytes T CD4+ mémoires et l'expansion des Thl7 ainsi que à l'inhibition de leur capacité à expandre les Tregs. Ces données suggèrent que l'endothélium du greffon participe localement à la régulation de la réponse allogénique lymphocytaire T CD4+ en générant soit une réponse régulatrice avec l'expansion de Tregs fonctionnels, soit une réponse effectrice Th17 favorisée par l'environnement cytokinique pro-inflammatoire et la présence d'allo-anticorps circulant anti-HLA de classe II.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (225 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 403 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2011) 093
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.