Etude de l'interaction entre la protéine de membrane des flavivirus et la chaîne légère de dynéineTcex-1

par Jean-Baptiste Brault

Thèse de doctorat en Microbiologie et virologie

Sous la direction de Nathalie Pardigon.

Soutenue en 2011

à Paris 7 .


  • Résumé

    Les flavivirus transmis par les moustiques comme le virus de la dengue (DENV), le virus West-Nile (WNV), le virus de la fièvre jaune (YFV) ou encore de l'encéphalite japonaise (JEV) sont des virus émergents ou ré-émergents qui représentent une menace pour l'Homme. Ces virus sont composés d'une nucléocapside recouverte d'une enveloppe lipidique dans laquelle sont enchâssées les deux protéines de structure: la protéine d'enveloppe E, nécessaire à l'entrée du virus dans la cellule, et la protéine de membrane M. La prote��ine de membrane est synthétisée sous la forme d'un précurseur prM qui est clivé en fin de cycle. Le rôle que joue la protéine prM/M au cours du cycle viral n'est pas bien compris. Cette étude avait pour objectif d'identifier des partenaires cellulaires de cette protéine virale afin de mieux en comprendre la fonction. Ces travaux ont permis d'identifier, par la technique du double-hybride ainsi que par purification d'affinité par capture de GST, la chaîne légère de dynéine Tctex-1 comme étant un interacteur cellulaire de l'ectodomaine de la protéine M (ectoM). L'établissement de mutants de l'ectoM a permis d'isoler un acide aminé essentiel pour l'interaction avec la protéine Tctex-1. Des expériences d'ARN interférence visant à éteindre l'expression de la protéine Tctex-1 ont induit une diminution de la production de particules virales de WNV et DENV. La même extinction dans des cellules exprimant des particules vides constituées de prM et de E a permis de déterminer que ce facteur cellulaire est important pour les étapes tardives du cycle infectieux. Ce mécanisme semble indépendant du transport rétrograde du moteur dynéine h Ions des microtubules.

  • Titre traduit

    Study of the interaction between the membrane protein of flaviviruses and the dynein light chain Vctex-1


  • Résumé

    Mosquito-borne flaviviruses such as dengue (DENV), West-Nile (WNV), yellow fever (YFV) or Japanese encephalitis (JEV) viruses are now Worldwide emerging or reemerging infectious threats. These viruses consist of a nucleocapsid surrounded by a lipidic membrane containing the two viral structural proteins: the E envelope protein, involved in entry of the virus into its target cell, and the small M membrane protein. The membrane protein is synthesized as a precursor prM that is cleaved late in the viral life cycle. The role that prM/M plays during the viral life cycle remains to be investigated. In this study we sought to identify for the first time new cellular interactors of this protein in order to better understand its function. Using a yeast two-hybrid screen and GSTpull-down assays, we identified the dynein light chain protein Tctex-1 as a cellular interactor of the ectodomain of the M protein (ectoM). Engineering of mutants of the ectoM allowed us to pinpoint a single amino-acid that is important for the interaction with Tctex-1. Silencing of Tctex-1 expression using RNA interference prior to infection induced a significant decrease of DENV and WNV viral progeny production. Silencing Tctex-1 expression in a stable cell line expressing recombinant subviral particles highlighted a role of this cellular factor in the late steps of the viral life cycle. This mechanism seems to be independent from the dynein motor complex retrograde transport along microtubules.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([197] p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 309 réf.

Où se trouve cette thèse ?