Paléosismologie spatiale : segmentation et scénarios de ruptures sismiques : applications à deux failles actives décrochantes asiatiques : la faille de Fuyun et la faille du kunlun, Chine

par Marie Etchebes

Thèse de doctorat en Géophysique

Sous la direction de Yann Klinger et de Paul Tapponnier.

Soutenue en 2011

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    Remote sensing paleoseismology : Segmentation and Earthquake rupture scenarios : applications to two active strike slip faults: the Fuyun fault and the Kunlun fault, China


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le premier chapitre sera consacré à une description brève des méthodes actuellement disponibles pour identifier la trace des séismes passés et restituer leurs paramètres majeurs (locali sation, géométrie, l'extension latérale, la distribution du glissement associé à chaque rupture ainsi que le temps de récurrence entre ces événements pour une faille considérée) ; paramètre; nécessaires afin de savoir si les séismes successifs identifiés suivent ou non un modèle par ticulier de cycle sismique. Nous présenterons leurs avantages et leurs limites de ces diverse; méthodes. Le deuxième chapitre sera l'analyse de la trace de la rupture associée au séisme de Fuyun de 1931. Après avoir intégré la faille active de Fuyun dans le contexte tectonique mongole asiatique, on détaillera les caractéristiques morphologiques de la rupture. Ce chapitre sera es sentiellement descriptif et résumera toutes les observations faites à la fois sur le terrain, et su les images satellitaires optique à haute résolution. Le troisième chapitre s'intéressera aux variations latérales de la distribution du glissement sur deux failles décrochantes continentales au cours de plusieurs cycles sismiques : la faille di Fuyun (Nord Xinjiang, China) et la faille du Kunlun (Tibet). La mise en place d'une méthode de quantification de ces variations par images satellitaires de haute résolution au niveau de I faille de Fuyun, et son application à la faille du Kunlun seront détaillées dans ce chapitre. La dernière partie de ce chapitre synthétisera les principaux résultats obtenus afin d'appréhender au mieux la récurrence des séismes, et la relation entre la propagation de la rupture et les différentes complexités géométriques observées le long de la faille. Nous chercherons à répondre pour ces deux failles aux questions suivantes : que nous apprennent nos résultats sur la façon dont les séismes majeurs se répètent sur les grandes failles continentales décrochantes Fonctionnent-elles de manière complètement aléatoire, ou suivent-elles au contraire un de modèles précédemment décrit, ou alors nous permettent-elles même de définir un nouveau modèle ?

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (396 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 195 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2011) 039

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 11 PA07 7039
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.