Recrutement de la Major Vault Protein par InlK : une nouvelle stratégie élaborée par Listeria monocytogenes pour échapper à l'autophagie

par Laurent Dortet

Thèse de doctorat en Microbiologie

Sous la direction de Pascale Cossart.

Soutenue en 2011

à Paris 7 .


  • Résumé

    L. Monocytogenes est un pathogène intracellulaire facultatif, responsable de la listériose. Cette bactérie est capable d'envahir, survivre et se multiplier des cellules phagocytaires et non-phagocytaires. Au niveau cellulaire, le processus infectieux a été largement étudié et de nombreux facteurs de virulence de L. Monocytogenes ont été identifiés. Cependant, le rôle dTnlK, un membre de la famille des internalines et spécifique de L. Monocytogenes, demeure inconnu. Tout d'abord l'analyse d'un mutant de délétion d'inlK, nous a permis de démontrer qu'InlK était un facteur de virulence de L. Monocytogenes. De plus nous avons montré que cette internaline, dont l'expression in vitro est très faible, était exprimée in vivo ; et qu'elle était ancrée à la surface de la bactérie par la sortase A. Par la suite un crible double hybride réalisé chez la levure et validé par des expériences de pulldown et d'immunofluorescence, a permis de montrer qu'InlK interagissait avec la Major Vault Protein (MVP), dans le cytosol des cellules infectées. MVP est le composant majeur de particules ribonucléoprotéiques cytoplasmiques appelées particules vaults. Bien que ces particules aient été impliquées dans de nombreux processus cellulaires, leur fonction reste mal déterminée. Notre étude montre que le recrutement de MVP à la surface de la bactérie permet d'échapper à la reconnaissance par l'autophagie. Ce phénomène aboutit à une augmentation de la survie intracellulaire des bactéries exprimant InlK par rapport aux bactéries InlK". Au final, nos résultats révèlent qu'MVP est détournée par L. Monocytogenes pour neutraliser le processus autophagique. Ces résultats peuvent avoir des implications majeures dans la compréhension du rôle cellulaire des particules vaults.

  • Titre traduit

    Recruitment of the Major Vault Protein by InlK : a Listeria monocytogenes strategy to avoid autophagy


  • Résumé

    L. Monocytogenes is a facultative intracellular bacterium responsible for listeriosis. It is able to invade, survive and replicate in phagocytic and non-phagocytic cells. The infectious process at the cellular level bas been extensively studied and many virulence factors have been identified. Yet, the role of InlK, a member of the internalin family specific to L. Monocytogenes, remains unknown. Here, we first show using deletion analysis and in vivo infection, that InlK is a bonafide virulence factor, is poorly expressed in vitro and well expressed in vivo, and is anchored to the bacterial surface by sortase A. We then demonstrate by a yeast two hybrid screen using InlK as a bait, validated by pulldown experiments and immunofluorescence analysis that intracytosolic bacteria via an interaction with the protein InlK interact with the Major Vault Protein (MVP), the main component of cytoplasmic ribonucleoproteic particles named vaults. Although vaults have been implicated in several cellular processes, their role bas remained elusive. Our analysis demonstrates that MVP recruitment disguises intracytosolic bacteria firom autophagic récognition, leading to an increased survival rate of InlK-expressing bacteria compared to InlK" bacteria. Together these results reveal that MVP is hijacked by L. Monocytogenes in order to counteract the autophagy process, a finding that could have major implications in deciphering the cellular role of vault particles.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (253 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 267 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2011) 028
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 8943
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.