Clivage du CD31 des lymphocytes T dans l'athérosclérose

par Giulia Fornasa

Thèse de doctorat en Immunologie

Sous la direction de Giuseppina Caligiuri.

Soutenue en 2011

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    CD31 shedding from T cells in atherosclerotic diseases


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les réponses immunitaires sont régulées par un grand nombre de récepteurs inhibiteurs, dont le CD31, qui fait partie de la famille des immunorécepteurs inhibiteurs appelés ITIMs (Immune receptor Tyrosine-based Inhibitory Motifs). L'engagement homophile du CD31 à la surface de la cellule déclenche la phosphorylation des motifs ITIM du CD31 qui conduit à l'inhibition de voies d'activation cellulaires. Pendant ma thèse j'ai démontré que le CD31 sur les lymphocytes T est clivé suite à une stimulation du récepteur des cellules T; cela suggère que la concentration du fragment libéré dans la circulation après le clivage pourrait refléter l'état d'activation lymphocytaire. Dans ce sens, je montre que la concentration du CD31 tronqué est augmentée dans le plasma de patients avec syndromes coronaires aiguës et, donc, sa mesure pourrait offrir un outil diagnostique et pronostique capable d'identifier les patients à risque d'événements cardiovasculaires. Le clivage empêche l'engagement homophile et la signalisation inhibitrice du CD31. Cependant, en ciblant lerésidu proche de la membrane que reste exprimé après le clivage avec un peptide dérivé du CD31, il est possible de rétablir la voie ITIM du CD31 et ses propriétés inhibitrices in vitro et in vivo. L'administration du peptide CD31 est capable de réduire la progression de l'athérosclérose dans un model expérimental, en inhibant les réponses immunitaires pathologiques impliquées. Le peptide CD31 pourrait représenter un outil thérapeutique pour traiter maladies inflammatoires chroniques caractérisées par une activation massive de lymphocytes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (208 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 289 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2011) 024
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.