Contamination aérienne par Pneumocystis : contribution à la caractérisation du risque environnemental

par Firas Choukri

Thèse de doctorat en Biologie. Génétique et immunologie des infections parasitaires

Sous la direction de Francis Derouin.

Soutenue en 2011

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    Airborne contamination by Pneumocystis : contribution to the characterization of the environmental risk


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Pneumocystis est un micromycète atypique, responsable de la pneumocystose en cas d'immunodépression. Sa transmission par voie aérienne a été démontrée mais on ignore à peu près tout du stade fongique présent dans l'air. Notre objectif est l'étude de l'excrétion de Pneumocystis par l'hôte infecté, dans le but de clarifier la dynamique de la transmission de ce champignon. Dans une première partie, nous avons optimisé la technique de recueil et de quantification de ce champignon dans l'air en associant la réalisation du prélèvement d'au- par impaction sur milieu liquide (Coriolis® μ) et une PCR spécifique en temps réel permettant la quantification de Pneumocystis dans l'échantillon. Cette méthode a été validée dans un modèle expérimental de pneumocystose et ainsi nous avons pu décrire la cinétique d'excrétion de P. Carinii dans l'air au cours de l'infection et montrer sa corrélation avec la charge fongique pulmonaire chez le rat nude infecté. Dans une deuxième partie, nous avons utilisé des amorces spécifiques de P. Jirovecii et appliqué la même procédure poui rechercher P. Jirovecii dans l'air des chambres de patients atteints de pneumocystose. Les résultats montrent une grande fréquence de contamination par P. Jirovecii dans l'environnement immédiat des patients (80% de prélèvement positifs à m de distance) et une diffusion de celle-ci à distance (33% de prélèvements positifs à 8 m). Cette information apporte les premiers éléments sur la quantification et le risque d'exposition à ce champignon dans l'environnement. Elle soutient aussi les recommandations d'isolement destinées à limiter le risque de transmission nosocomiale de la pneumocystose.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([131-22] f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 321 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (2011) 023
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 8144
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.