Destins de la perte : la souffrance des aidants familiaux de malades déments séniles

par Delphine Gillet

Thèse de doctorat en [Sexualités, Procréation et Périnatalité]

Sous la direction de Sylvie Le Poulichet.

Soutenue en 2011

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    Desunies of loss : Caregivers/relatives suffering belong senile dementia patients


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Du côté des aidants familiaux de malades déments séniles, l'expérience de perte de l'autre dans la démence ne peut être appréhendée uniquement par le biais de notions telles que le deuil ou la dépression. L'émergence de figures singulières telles que le mort-vivant, le zombie ou le vampire laisse deviner que ces aidants sont soumis à des problématiques parfois singulières liées au vieillissement pathologique de leur proche malade. Dans le cadre de la psychopathologie psychanalytique, le recours à la métapsychologie s'avère extrêmement précieux afin de se saisir des modalités singulières de la clinique dépressive, si l'on s'accorde toutefois à penser que celle-ci relève du traitement de la perte. Le passage des signes de la clinique dépressive à l'étude d'une problématique plus fondamentale, voire inéluctable, est ainsi assuré et relève donc de la confrontation à la perte et à la manière dont chacun est capable de la traiter psychiquement. Supposer une « métapsychologie de la perte » se donne comme objectif de différencier les modes d'élaboration selon l'organisation psychique du sujet, dans le contexte singulier de l'accompagnement d'un proche malade dément, le plus souvent un conjoint mais parfois aussi une sœur ou une mère. Il m'a paru indispensable de m'attacher à la dynamique de ces modalités élaboratives (pouvant apparaître différemment chez un même individu au cours de sa vie) chez des adultes âgés, dont la particularité était de dénoncer la volonté de nuire de leur partenaire malade dément et d'éprouver secondairement des affects dépressifs particulièrement intenses pouvant aboutir à des conduites de mise en danger de soi.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (492 f.)
  • Annexes : 213 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2011) 128

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.