Rapports de pouvoir - narcissisme et images : une étude psychanalytique et psychopathologique dans la culture contemporaine

par Dimitri Weyl

Thèse de doctorat en Médecine scientifique, psychopathologie et psychanalyse

Sous la direction de Fethi Benslama.

Soutenue en 2011

à Paris 7 .


  • Résumé

    Le rapport de pouvoir nous le définirons comme mi rapport potentiellement pathogène. Le prétendant au pouvoir tend à désubjectiver l'autre afin d'en jouir, il tend à faire régner son désir et son image au détriment du désir et de l'image de celui qui subit le rapport. C'est donc un rapport qui s'oppose à TEros, à un travail de liaison qui passe nécessairement par la reconnaissance et la prise en compte de Paltérité. Ce type de rapport nous considérerons qu'il œuvre, dans une plus ou moins grande mesure, à un délitement du lien à l'autre, un délitement du lien social. Cette thèse vise à démontrer qu'il y a un lien structural et inconscient entre une exacerbation du narcissisme primaire - celui de « sa majesté l'enfant » - et la propension aux rapports de pouvoir. Mais également que la culture contemporaine dominante sollicite, voire promeut, ce lien structural ; notamment par l'usage massif qui est fait des images comme autant de sources identificatoires et mystificatrices visant à captiver les subjectivités, qui ont largement contribué à former « une subjectivité contemporaine ». Cette étude s'inscrit dans une approche de la clinique comme étant intrinsèquement liée à la question du malaise dans la culture. Elle a ainsi pour enjeu de contribuer à éclairer les rapports de pouvoir dans leurs modalités narcissiques et inconscientes ainsi que leur dimension pathogène afin d'enrichir la pratique clinique dans un large domaine d'intervention. Elle vise corrélativement à enrichir notre regard sur le politique, sur les causes du malaise dans le lien social contemporain.

  • Titre traduit

    Power relationship, narcissism and image a psychoanalytical and psychopathological : study in contemporary culture


  • Résumé

    We will define the relation of power as a potentially pathogenic relation. The pretender to power tends to desubjectivize the other in order to have the benefit of him ; he tends to make his own desire and image prevail to the detriment of the desire and image of the one who suffers from the relation. It is therefore a relation which is opposed to Eros, to a work of connection which necessarily acknowledges and takes "otherness" into account We will consider that this kind of relation, to some degree, favours a decomposition of the link to the other, a decay of the social link. This thesis aims at demonstrating that there is a structural and unconscious link between an exacerbation of the primary narcissism - the one of " his majesty the child "- and the tendency to the relations of power. But its purpose is also to show that the dominant present-day culture requests and even promotes that structural link, especially through the massive use of images as many identifying and deceptive sources tending to captivate the subjectivities which have widely contributed to form a contemporary subjectivity. This study is part of an approach of clinic as being intrinsically related to the issue of uneasiness in culture. So, its purpose is to help shedding light on the relations of power in their narcissistic and unconscious modalities, as well as their pathogenic dimension, in order to enrich the clinical practice in a wide field of intervention. Correlatively it aims at improving our look at politics and the causes of uneasiness in the contemporary social link.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (559-[126] f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 392 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2011) 111

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 13278
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.