Psychopathologie féminine et idéal : quand les femmes, du profane au sacré, des mystiques aux franc-maçonnes, interrogent les structures, psychiques et sociales

par Ingrid Chapard

Thèse de doctorat en Psychanalyse et psychopathologie

Sous la direction de Markos Zafiropoulos.

Soutenue en 2011

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    Feminine Psychopathology and Ideal : When Women, from the Profane to the Sacred, from Mystics to Freemasons, Question Psychic and Social Structures


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'anthropologie psychanalytique permet de questionner la dimension du genre et de la féminité par une relecture des textes classiques de la psychiatrie comme des textes freudiens, tout en actualisant la clinique du malaise dans la civilisation par l'étude des foules de femmes. Une forclusion générique de l'imago maternel pré-œdipien montre une porosité entre hystérie et paranoïa au féminin, imposant l'idée d'une contingence psychotique liée au social. Les manifestations corporelles permettent d'appréhender cette dimension thymique spécifiquement liée à la décompensation. Celle-ci s'analyse à partir des effets morbides de l'idéal, entre moi-idéal et idéal du moi, indiquant encore la nécessité de l'étude du social. Les troubles bipolaires s'analysent également entre endogénéïté et troubles dans l'idéal, et entre troubles dans l'idéal et solutions sociales à l'inconscient. Fraternité et reconnaissance permettent de revisiter tant la construction de la subjectivité que les solutions sociales trouvées au cours de l'histoire par les femmes. Des institutions religieuses à la Franc-maçonnerie, nous mettons en évidence des logiques d'amour différentes pratiquées par les foules de femmes, dans un rapport actif de pratique de la fonction symbolique. Les mystiques apparaissent dans une logique de la pratique du rien, épouses du père mort, quand les franc-maçonnes apparaissent dans une logique des avoirs et de la production culturelle, pratiquant, par le mythe maçonnique, le meurtre du père. Ceci s'inscrit alors en marge de l'idée freudienne voulant des femmes peu douées pour la culture et aux capacités sublimatoires limitées.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (487 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 187 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2011) 093

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 13196
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.