Indétermination terminologique et multidimensionnalité dans le domaine de la chimie organique : analyse à partir d'un corpus spécialisé de langue anglaise

par Sandrine Peraldi

Thèse de doctorat en Linguistique théorique, descriptive et automatique

Sous la direction de John Humbley.

Soutenue en 2011

à Paris 7 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les travaux exposés dans la présente thèse se situent dans le cadre de recherches menées en terminologie et en linguistique de corpus. Nous nous intéressons plus particulièrement à la structuration des connaissances et au traitement terminologique en langue de spécialité anglaise. Le domaine d'application choisi est la chimie organique. L'objectif de la thèse est d'analyser à grande échelle le discours spécialisé en chimie organique, sur corpus, afin de mettre en avant le caractère indéterminé ainsi que la multidimensionnalité de certains concepts clés di domaine. En effet, malgré la présence d'une nomenclature régissant la langue de la chimie, diverses études semblent indiquer que la communication entre experts, mais aussi entre spécialistes et non-initiés, est souvem floue, ambiguë, portant préjudice à la structuration conceptuelle et à la transmission des connaissances spécialisées au sein de la discipline. La mise en exergue de ces phénomènes donnera lieu également à une réflexion sur les approches méthodologiques et les outils nécessaires à l'acquisition et la structuration des termes dans le domaine traité. Les présents travaux sont aussi l'occasion de s'interroger sur un certain nombre d'aspects fondamentaux en terminologie tels que la question du concept, la variation terminologique, ainsi que l'applicabilité de la définition classique. Nous remettrons également en question la dichotomie traditionnelle existant entre sciences exactes, d'une part, et sciences sociales et humaines, d'autre part. Enfin, cette recherche participe largement à l'amélioration des connaissances de la langue de spécialité anglaise en chimie organique.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (367 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 285 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2011) 062

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12966
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.