Temporalité et désordre psychique : rencontres aux temps de la démence

par Kristina Herlant-Hémar

Thèse de doctorat en Psychanalyse et psychopathologie

Sous la direction de Rosa Caron.

Soutenue en 2011

à Paris 7 .


  • Résumé

    La rencontre clinique avec des malades en proie à la démence interroge d'emblée l'inscription temporelle. Cette thèse vise à mettre à l'épreuve les apports théoriques, dans un regard croisé entre philosophie, phénoménologie, psychanalyse, et psychologie à partir d'un ancrage clinique, afin de comprendre le délicat tissage entre inscription temporelle, subjectivité et identité. Si le caractère discontinu des événements s'avère structurant chez le jeune enfant, sur fond de continuité et de permanence garanti par une relation à l'autre suffisamment étayante, chez la personne âgée dont le psychisme se délite dans la démence, vivre le présent et l'attente emporte souvent le sujet dans un abîme d'angoisse dans lequel il se perd. Ne pouvant plus faire appel au passé dans un mouvement analepsique, et en miroir, engouffrant tout possible pour l'avenir, le sujet dit « dément » se retrouverait, paradoxalement enfermé dans un présent qu'il ne pourrait plus investir. Présence à soi, présence au monde sont alors interrogées. Comment habiter le présent lorsqu'il n'apparaît plus soutenu, sous-tendu, par le, passé et le futur qui le portent, le vectorisent, et lui donnent corps ? Dans cette « émigration » hors-temps, la spirale temporelle se referme, sans écart qui potentialise l'avancée, l'inscription dans un temps qui est également celui de son histoire. Qu'est-ce que dire «je» lorsque l'écart ouvrant au mouvement réflexif sur soi permettant de se reconnaître dans un dire, est aboli ? Le récit de soi, à la fois témoin et acteur de ce chavirement de l'être, est ainsi envisagé sous l'angle de son intime nouage avec l'identité. Cette recherche propose de modéliser la représentation de l'inscription temporelle chez la personne emportée par la tempête démentielle, en soulignant les processus en jeu, mais également de considérer, en articulant les éléments de cinq rencontres cliniques singulières, la manière dont chaque sujet, en fonction de son histoire et de sa pathologie démentielle, va tenter ou non de renouer avec un temps linéaire.

  • Titre traduit

    Temporality and psychic disorder : meetings in times of dementia


  • Résumé

    In clinical encounters with victims of dementia, inscription in time is questioned from the outset. The goal of this thesis is to confront the theoretical contributions of philosophy, phenomenology, psychoanalysis and psychology with clinical observation in order to understand the delicate interweaving uniting inscription in time, subjectivity and identity. While the discontinuous nature of events has a structuring effect in young children, supported by a continuous and permanent background guaranteeing a sufficiently stabilizing relationship with the Other, the elderly person, whose psyche is wasting away in dementia, trying to live in the present and expectation, often becomes lost in an abyss of anxiety. Deprived of any analepsic movement to call upon the past, and, like a mirror dispossessed of a possible future, the "demented" person would be paradoxically trapped in a present which refutes all investment. Thus, self-presence, worldly presence, is questioned. How can one live a present devoid of support from both the past and the future, the vectors which carry, embody it. In this timeless "emigration", the temporal spiral collapses, losing the distance allowing advancement, inscription in time, in one's own history. What does it mean to say "I" when the distance opening the way for self-reflexive movement, enabling words of self-recognition, is abolished? The personal narrative, relating and playing out this capsized life, is thus envisaged through its intimate intertwining with self identity. This research propose a model representing the inscription in time of a person caught up in the tempest of dementia, emphasizing the underlying processes, but also considering, by articulating elements gleaned from five individual clinical encounters, the way each individual, depending on personal history and dementia status, will attempt, or not, to renew the link with linear time.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (349 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 323 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2011) 056

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12951
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.