Morphosyntaxe du xavante : langue jê du Mato Grosso (Brésil)

par Adriana Machado Estevam

Thèse de doctorat en Linguistique théorique, descriptive et automatique

Sous la direction de Francisco Queixalós.

Soutenue en 2011

à Paris 7 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette thèse propose une description morphosyntaxique de la langue xavante, parlée dans l'état du Mato Grosso (Brésil) et faisant partie de la famille des langues je, du phylum macro-jê. Le premier chapitre, consacré aux parties du discours, montre la distinction entre lexèmes nominaux, verbaux, adverbiaux, postpositions et particules. Dans un deuxième temps, la composante morphologique de la grammaire présente les caractéristiques formelles, flexionnelles et constructionnelles des lexèmes nominaux et verbaux. S'ensuit alors un chapitre dédié à la syntaxe, où sont décrites la structure interne des constituants (syntagmes et propositions) ainsi que leurs fonctions syntaxiques. Enfin, des observations sont faites sur la structure informationnelle de l'énoncé dans un dernier chapitre. Quelques hypothèses diachroniques, qui tentent d'apporter une vision générale sur certains aspects de la langue, sont proposées en guise de conclusion.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (507 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 123 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2011) 053

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12945
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.