Des Empires en carton : les expositions coloniales au Portugal et en Italie (1918-1940)

par Nadia Vargaftig

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de André Gueslin.

Soutenue en 2011

à Paris 7 .


  • Résumé

    Ce travail se propose de croiser deux phénomènes politiques, sociaux et culturels qui ont marqué le vingtième siècle européen : l'expansion du vieux continent par l'impérialisme colonial initié dans les années 1870 et les dictatures fascistes et corporatistes de la période qui sépare les deux conflits mondiaux. Dans une approche comparatiste, il s'agit de comprendre par quels mécanismes les représentations de la colonisation portugaise e italienne telles qu'elles apparaissent dans les expositions coloniales de la période reflètent et renforcent des appareils de domination qui s'exercent sur les sociétés métropolitaines et coloniales. En analysant les modalités de fabrication, en dressant l'inventaire des institutions, organisations et individus mobilisés, puis en examinant les ressorts esthétiques, historiques et scientifiques des expositions, foires et participations du Portugal de Salazar et de l'Italie de Mussolini aux expositions internationales, on cherche à identifier les continuités et les ruptures propres à chaque régime dans son approche et son interprétation du fait colonial. Oi constate ainsi combien ces expositions sont le fruit de rapports de force conjoncturels dans lesquels les réalité: du terrain colonial ne constituent qu'un facteur parmi d'autres, comme l'équilibre des pouvpirs au sein des États fasciste et salazariste, les luttes d'influence entre institutions ou les rivalités intereuropéennes, dans un contexte international particulièrement tendu. Enfin, l'étude de la présence des ressortissants des territoires coloniaux permet de mesurer la dimension raciste de ces mises en scène de la domination européenne.

  • Titre traduit

    Empires of cardboard : Colonial exhibitions in Portugal and Italy (1918-1940)


  • Résumé

    This work proposes to confront two political, social and cultural phenomena that marked the twentieth century in Europe: the expansion of the old continent by colonial imperialism which started in the 1870s and the corporatist and fascist dictatorships of the interwar period. A comparative approach enables to understand the mechanisms by which representations of the Portuguese and Italian colonizations as they appeared in the colonial exhibitions of the period reflected and reinforced devices of domination exerted on metropolitan and colonial societies. Examining the aesthetic, historical and scientific motives of exhibitions, fairs and participations of Salazar's Portugal and Mussolini's Italy in international exhibitions, analyzing their manufacturing arrangements, and finally assessing the institutions, organizations and individuals involved in the process, permits to identify continuities and changes in the approach and interpretation of the colonial fact by each regime. These exhibitions were thus the result of evolving power relations in which the realities of the colonial ground were only one factor among others, as the balance of power in the fascist and salazarist states, struggles of influence between institutions, or inter-European rivalries in a particularly tense international context. Finally, the study of the presence of nationals of colonial territories permits to measure the racial dimension of these stagings of European domination.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2016 par Casa de Velázquez à Madrid

Des empires en carton : les expositions coloniales au Portugal et en Italie, 1918-1940


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (588; 68 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 352 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2011) 028

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12819
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2016 par Casa de Velázquez à Madrid

Informations

  • Sous le titre : Des empires en carton : les expositions coloniales au Portugal et en Italie, 1918-1940
  • Dans la collection : Bibliothèque de la Casa de Velázquez , volume 67 , 0213-9758
  • Détails : 1 vol. (344 p.)
  • ISBN : 978-84-9096-018-9
  • Annexes : Bibliogr. p. [297]-319. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.