Bisexualité psychique et troubles du comportement alimentaire

par Jeannette Abou Nasr Daccache

Thèse de doctorat en Psychanalyse et psychopathologie

Sous la direction de Francis Drossart.

Soutenue en 2011

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    Bisexuality psychic and eating disorders


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Lors de l'accession à l'identité, on assiste au dispositif pulsionnel qui selon les relations entreprises avec les parents permet sa mobilisation vers une indifférenciation avec l'autre, ou vers une construction, au sein de ce dynamisme psychique. J'explore la problématique de la bisexualité psychique, pathologie de la limite entre le réel et le virtuel et ses aléas du lien aliment à l'objet. La bisexualité est un fantasme originaire qui se constituerait par la médiation du fantasme personnel, par l'entremise de la constitution du fantasme de l'autre sexe dans le triangle œdipien et qui se réémerge notamment lors de l'accession au statut de séparation avec l'objet, où sont réactivés les mécanismes d'incorporation et dintrojection en les confondant avec l'identité idéale d'être le parent ou d'avoir un enfant du père et/ou de la mère. La mobilisation de l'énergie libidinale de la bisexualité psychique au service de l'harmonisation psychique, permet la réflexion sur les obstacles à devenir Homme ou Femme à redéfinir la crise d'identité qui se manifeste par un lien à l'objet primaire secondaire ou totale ou enveloppe. Le processus de la bisexualité psychique qui demeure inachevé se retrouve dans le fonctionnement à la bisexualité de l'objet représenté par le fonctionnement alimentaire. L'analyse de ce fonctionnement permet la compréhension du processus d'intégration psychique et somatique. L'approche du sexuel évoque une peur ressentie face à un débordement émotionnel qui surprend de l'intérieur et qui suscite des limites entre l'interne et l'externe. Le passage à l'acte dans l'aliment rejeté ou incorporé est un mécanisme qui retarde l'accès à l'hétérosexualité. Ces fonctionnements entrepris résultent en l'apparition des maladies organiques tels, la boulimie ou l'anorexie, mais ces expériences seront le miroir des tentatives de compréhension des processus psychiques engagés et ainsi les remaniements et les souplesses internes et la métaphore entre le biologique et le psychique. Le travail thérapeutique intersubjective consiste à déplier le moment actuel afin qu'il s'inscrive dans le temps de la relation et de construire les liens de la représentation, la figurabilité, l'émotion, arrêter les comportements de compulsion par un essai d'harmonisation de la bisexualité psychique.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (215 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 86 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2011) 011
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.