Emmanuel Levinas et Hannah Arendt : croisements de l'éthique et du politique

par Yotetsu Tonaki

Thèse de doctorat en Sciences juridiques et politiques. Philosophie politique

Sous la direction de Étienne Tassin.

Soutenue en 2011

à Paris 7 .


  • Résumé

    L'objectif de cette thèse est d'examiner, en confrontant la pensée d'Emmanuel Levinas avec celle de Hannah Arendt, les points de convergence conceptuelle et théorique qui apparaissent en dépit des divergences apparentes. Nés dans la même année dans une famille juive, formés à la phénoménologie et influencés surtout par des cours de Heidegger et ayant subi, en tant que « juifs », les guerres mondiales, ils font voir certains rapprochements conceptuels remarquables. Pour le montrer, cette thèse, qui se compose de deux parties, entreprend une lecture comparative en suivant l'ordre chronologique des deux pensées. La première partie porte sur leur réaction face à la Guerre et examine de quelle façon ils développent chacun leur pensée autour d'« Auschwitz », en se posant la question de la judéité (chap. 1 et chap. 2) et celle du l'« hitlérisme » ou du « totalitarisme » (chap. 3 et chap. 4). La deuxième partie concerne la confrontation conceptuelle de la pensée « éthique » de Levinas et celle, « politique », d'Arendt. Il s'agit d'abord de montrer comment celles-ci s'élaborent en cherchant une autre « arche » par rapport à la pensée traditionnelle (chap. 5). Alors que la distance qui les sépare apparaît surtout autour de la question du monde, ces deux pensées n'en montrent pas moins des préoccupations communes : nous remarquons surtout les concepts d'œuvre, de parole ou d'action (chap. 6 et chap. 7), le phénomène de la natalité (chap. 8), les problèmes de justice et de jugement (chap. 9) et de la temporalité de l'action humaine (chap. 10). Cette thèse montre finalement comment elles font apparaître l'exigence philosophique de la « critique » du politique.

  • Titre traduit

    Emmanuel Levinas and Hannah Arendt : Crossroads of the ethical and the political


  • Résumé

    The objective of this thesis is to examine, confronting the thought of Emmanuel Levinas with that of Hannah Arendt, their conceptual and theoretical convergences which appear through their works despite apparent discrepancies. Born in the same year in a Jewish family, educated in the phenomenology and especially influenced by Heidegger and having undergone, as "Jews", the world wars, they show some remarkable conceptual comparisons. In order to demonstrate this, our thesis, which consists of two parts, provides a comparative reading following the chronological order. The first part deals with their reaction to the War, to consider how they develop their thought around "Auschwitz", by posing the question of the escape from Jewishness (Ch. 1 and Ch. 2. ), and by examining their philosophical reflections on the "Hitlerism" and on the "totalitarianism" (Ch. 3 and Ch. 4. ). The second part concerns the more theoretical confrontation of the "ethics" of Levinas and the "politics" of Arendt. We argue firstly how they are elaborated by seeking another "arche" as regard to the traditional thought (Ch. 5). While the distance between them appears mainly around the question of the worldliness, these two thoughts show nevertheless some common concerns, such as concepts of work, speech or action (Ch. 6 and Ch. 7. ), phenomenon of birth (Ch. 8), problem of justice or judgment (Ch. 9) and of the temporality of human action (Ch. 10). This thesis shows finally that they reveal a philosophical exigency of the "critic" of the politics. And the part of the Prince (IV), to try to understand, from de viewpoint of men's power, how the terrorist event in Argentina could have happened.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (429 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 454 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2011) 010

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12759
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.