Origine des potentiels de champ unitaires et macroscopiques dans la région CA3 de l'hippocampe

par Michaël Bazelot

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Richard Miles.

Soutenue en 2011

à Paris 6 .


  • Résumé

    L’électroencéphalogramme (EEG) est largement utilisé comme mesure de l’activité des populations de neurones. Néanmoins, les mécanismes gouvernant se genèse restent peu connus. La première étude a confirmé que les cellules inhibitrices génèrent un champ monosynaptique détectable. Nous avons utilisé des faisceaux d’électrodes extracellulaires disposées le long du stratum pyramidale ou dans l’axe somato-dendritique des cellules pyramidales de CA3 afin d’étudier le patron spatial des événements. La technique de clusterisation par la méthode k-means nous a permis d'isoler l'activité d'interneurones innervant des zones distinctes de la membrane somato-dendritique ou d'interneurones innervant des zones périsomatiques diverses. La seconde étude a eu pour but de déterminer les altérations de la région CA3 de l’hippocampe des souris KO pour la doublecortine. Lorsque cette protéine est mutée chez la souris, la migration neuronale est désorganisée. Les tranches d’hippocampes issues des animaux KO sont spontanément épileptiques. Il se produit une augmentation de l’activité des interneurones, et ceux-ci semblent innerver à la fois les deux couches de cellules pyramidales. Nous avons enfin mis en évidence que les cellules pyramidales de CA3 sont également capables d’initier un potentiel de champ extracellulaire. Les mécanismes contribuant à la genèse des sharp-waves ne sont pas complètement connus. Nos données suggèrent que (1) les sharp-waves sont initiées au niveau de sites qui varient lors d’un enregistrement, (2) se propagent au sein même de CA3 et (3) comprennent des champs initiés par les interneurones périsomatiques de la région CA3

  • Titre traduit

    Origin of unitary and macroscopic field potentials in the CA3 region of hippocampus


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (213 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 187-213. 432 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2011 697
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 2011 697
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.