Intérêts des marqueurs cognitifs dans la détection précoce des sujets à Ultra Haut Risque de psychose

par Emilie Magaud

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Marie-Odile Krebs.

Soutenue en 2011

à Paris 6 .


  • Résumé

    La schizophrénie commence à se manifester principalement vers la fin de l'adolescence et peut durer toute la vie. Au plan international de nombreuses équipes travaillent à définir les meilleurs critères permettant de détecter précocement les jeunes adultes susceptibles de développer une psychose dans l’année qui suit. Bien qu’un certain nombre d’éléments cliniques ait été isolé permettant la création d’outils de « diagnostic » du risque de psychose, plus de la moitié des sujets repérés ne développeront jamais de trouble psychotique avéré. Cette démarche probabiliste nécessite d’affiner la définition du profil du sujet à Ultra Haut Risque (UHR) de psychose afin de rendre les critères les plus pertinents possibles. Un certain nombre de domaines sont investigués afin de découvrir des marqueurs spécifiques additionnels à la clinique psychopathologique, dont le fonctionnement cognitif. Notre travail a consisté à explorer finement le fonctionnement neuropsychologique de sujets à UHR. Ce travail a donné lieu à l’écriture de 2 articles, le premier s’intéressant au test des fluences verbales, le second au fonctionnement intellectuel évalué par la WAIS-III. Comparativement à un groupe contrôle constitué de demandeurs d’aide du même âge et même niveau d’études, les UHR ont un fonctionnement altéré lors de la tâche de fluence verbale sémantique, ainsi que dans le domaine verbal évalué par la WAIS-III. Ces troubles, présents avant que la maladie psychotique ne soit avérée, permettraient de contribuer à l’élaboration d’une définition plus élaborée du sujet UHR, afin de réduire l’inclusion de « faux positifs » dans nos échantillons

  • Titre traduit

    Cognitive markers and early detection of individuals with Ultra High Risk for psychosis


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (140 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 111-125

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 8860
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2011 633
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.