Etude des interactions hôte-pathogène dans le cadre d'une infection pulmonaire à Aspergillus fumigatus : apport de la protéomique 2D-DIGE

par Arnaud Fekkar

Thèse de doctorat en Parasitologie

Sous la direction de Dominique Mazier.

Soutenue en 2011

à Paris 6 .


  • Résumé

    Les champignons du genre Aspergillus sont des moisissures ubiquitaires responsables chezl’homme de pathologies variées. Parmi celles-ci, l’aspergillose invasive est une mycose profonde grave à point de départ pulmonaire survenant chez les patients immunodéprimés. Aspergillus fumigatus est la principale espèce responsable d’aspergillose invasive. Lamortalité de cette infection est élevée en dépit d’un traitement adapté. L’identification de nouveaux marqueurs diagnostiques est indispensable afin d’optimiser la prise en charge. En dehors de l’aspergillose invasive, A. Fumigatus est responsable de pathologies résultant de manifestations immuno-allergiques. Quel que soit le type de manifestations cliniques, la réaction et le comportement des cellules bronchiques de l’hôte ont été peu étudiés, contrairement aux interactions entre A. Fumigatus et les polynucléaires neutrophiles ou les macrophages. La DIGE est une méthode d’électrophorèse bidimensionnelle des protéines très résolutive, permettant la comparaison précise de protéomes issus de conditions différentes. L’objet de ce travail a été l’application de cette technologie à travers deux approches. Approche 1 : modèle in vitro de cellules épithéliales bronchiques BEAS-2B : Depuis quelques années, on sait que les cellules épithéliales pulmonaires qui représentent la première ligne de contact avec le champignon sont capables de réagir à l’agression fongique (endocytose des conidies, production de cytokines). Afin d’avoir une vision plus exhaustive de l’interaction champignon-cellules épithéliales, nous avons appliqué la DIGE à un modèle de cellules BEAS-2B infectées par des conidies d'A. Fumigatus. L’étude comparative des surnageants de culture a mis en évidence le fait que les cellules bronchiques réagissaient en sécrétant d’une part des enzymes lysosomales ellesmêmes potentiellement à l'origine d’une réponse inflammatoire/immunitaire (cathepsine B, cathepsine D et hexosaminidase), et d’autre part des protéines en lien avec la défense antioxydante (notamment la thioredoxine). Ces résultats placent les cellules épithéliales bronchiques comme des effecteurs de premier plan dans l'interaction hôte-champignon. Approche 2 : modèle murin d’aspergillose invasive : Par cette approche, il s’agissait de rechercher un (des) biomarqueur(s) précoce(s) d’aspergillose invasive dans le sérum et/ou le LBA de souris immunodéprimées infectées par une souche bioluminescente d’A. Fumigatus. L'analyse des prélèvements de souris sacrifiées à J1 et J3 de l'infection a permis la détection précoce dans le sérum d'une protéine aspergillaire dont l'intérêt comme biomarqueur diagnostique chez l'homme est en cours d’investigation. Les résultats obtenus suggèrent également un mécanisme d’échappement au complément par le clivage du fragment C3b. Enfin, de nombreuses protéines de l'inflammation ont également été détectées en quantité plus abondante chez les animaux infectés. A priori non spécifiques de la maladie aspergillaire dans leur individualité, ces protéines offrent un aperçu de l'impact du champignon sur l'hôte et de la façon dont celui-ci réagit. Il n’est pas exclu que l’association de ces protéines permettent in fine une orientation diagnostique.

  • Titre traduit

    Host-pathogen interaction in the setting of Aspergillus fumigatus infection : contribution of the two-dimensionnal DIGE electrophoresis


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([187] p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 163-175. 184 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 8546
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2011 626
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.