Rôle des oscillations corticales dans l'asymétrie fonctionnelle du traitement de la parole

par Benjamin Morillon

Thèse de doctorat en Neurosciences cognitives

Sous la direction de Anne-Lise Giraud.

Soutenue en 2011

à Paris 6 .


  • Résumé

    Le traitement de la parole est réparti entre les deux hémisphères avec une dominance gauche pour la compréhension verbale et une latéralisation droite relative aux traitements de l’intonation et de la reconnaissance du locuteur. La théorie de l’échantillonnage asymétrique (AST) stipule qu’une différence de sensibilité des neurones des cortex auditifs gauche et droit suffirait à expliquer la latéralisation du langage. Des fenêtres d’échantillonnages contraignant le traitement de l’information selon un rythme phonémique à gauche et syllabique à droite seraient soutenus par une activité oscillatoire à un rythme gamma (~40 Hz) et thêta (~5 Hz), respectivement. Le but de cette thèse était de confirmer et d’étendre les prédictions faites par l’AST à travers deux études. L’enregistrement intracrânien EEG dans les cortex auditif bilatéraux a permis d’établir que : (i) le signal acoustique est échantillonné selon les rythmes phonémique et syllabique dans les cortex auditif primaire gauche et secondaire droit, respectivement ; (ii) leur intégration aboutirait à la formation d’un rythme syllabique interne dans le cortex auditif associatif gauche ; (iii) ces patterns oscillatoires sont retrouvés dans l’activité spontanée mesurée pendant l’état de repos, avec une spécificité fréquentielle et spatiale. L’enregistrement EEG/IRMf combiné de l’ensemble du cortex a révélé que : (i) les cortex auditif primaire, mais aussi moteur articulatoire, somatosensoriel et inférieur pariétal présentent une activité oscillatoire asymétrique au repos ; (ii) les aires de Wernicke et de Broca héritent leurs profils asymétriques lors d’un traitement linguistique ; (iii) les aires sensorielles et motrices influencent le réseau du langage principalement aux rythmes gamma et delta/thêta, respectivement. Ainsi au cours de l’évolution les aires motrices et sensorielles se seraient renforcées mutuellement lors de la production verbale, organisant leur activité oscillatoire autour des rythmes thêta et gamma.

  • Titre traduit

    Role of cortical oscillations in the functional asymmetry of speech processing


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (104 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 95-104. 158 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 8652
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T aris 6 2011 536
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.