Etude de l'émergence et de l'impact de la complexité phénotypique au travers de modèles théoriques et computationnels

par Hervé Le Nagard

Thèse de doctorat en Science de la vie

Sous la direction de Olivier Tenaillon.

Soutenue en 2011

à Paris 6 .


  • Résumé

    Les développements technologiques fulgurants des dernières années ont permis le séquençage de milliers de génomes différents et ont fait de l’analyse de l’organisation du génome une discipline à part entière. Parallèlement, les progrès de l’informatique ont permis l’utilisation de nouvelles approches stochastiques et la simulation de modèles toujours plus complexes. Même, si à l’heure actuelle, une approche par modélisation intégrée n’est pas encore possible pour l’ensemble d’un organisme, il est en revanche envisageable de mode��liser certaines de ses sous-parties. Les réseaux d’interactions géniques, de régulation ou de signalisation se prêtent assez bien à ce genre d’exercice. Ces modèles peuvent nous être très utiles dans la compréhension des propriétés émergentes des génomes. L’une d’entre elle, la complexité, souffre d’une double pénurie: l’absence de définition et de méthode de quantification précises et validées, et l’absence de théories prédisant son émergence. En couplant des analyses théoriques sur un modèle de l’adaptation introduit par R. Fisher, à l’analyse de notre modèle de simulation nous avons mis en évidence les bases mécanistiques et sélectives de l’émergence de la complexité dans ces réseaux. Nous avons ainsi mis en évidence l’incidence importante de cette complexité sur la dynamique. Différentes métriques de la complexité intégrant l’action de la sélection naturelle nous ont permis de quantifier deux facettes de la complexité: une structurale, l’autre fonctionnelle, en d’autres termes l’une génotypique et l’autre phénotypique. La complexité mesurée correspondant alternativement aux fonctions à réaliser ou aux moyens mis en œuvre pour le faire

  • Titre traduit

    Study of the emergence and the impact of the phenotypic complexity with theoriticals and computationals models


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (157 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 103-110. 102 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2011 518
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.