Caractérisation électrochimique de matériaux d'électrodes d'un dispositif capteur pour le diagnostic clinique du dysfonctionnement sudomoteur

par Hanna Ayoub

Thèse de doctorat en Électrochimie

Sous la direction de Michel Cassir.

Soutenue en 2011

à Paris 6 .

  • Titre traduit

    Electrochemical characterization of electrode materials of a sensor device for the clinical diagnosis of sudomotor dysfunction


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    SUDOSCANTM est une nouvelle technologie, conçue par la société « Impeto Médical », pour l’analyse des fonctions sudomotrices, permettant de réaliser un diagnostic précoce du diabète. Cette technique non invasive est fondée sur des mesures de conductance de la peau via l’application de tensions de faible amplitude entre des électrodes de nickel appliquées au niveau de la peau et la mesure des faibles courants générés. Dans ce contexte et pour étayer cette hypothèse, une étude approfondie du comportement électrochimique du nickel a été menée dans des solutions mimant la sueur et à l’aide d’un montage mimant le dispositif médical. Cette étude a permis de déterminer l’origine des courants mesurés par SUDOSCANTM et montre que la nature des électrodes et la composition de la sueur en chlorure sont les deux paramètres clés de la sensibilité du nickel. Ceci nous a conduits à étudier l’influence de la concentration en chlorure sur la cinétique des réactions électrochimiques. Une évaluation du vieillissement des électrodes sur leurs performances a par ailleurs été menée en réalisant des analyses de surface par spectroscopies XPS et SIMS. Nos résultats ont mis en évidence l’importance d’alterner la polarité des électrodes pour assurer leur sensibilité et la reproductibilité des mesures. Finalement, les études électrochimiques ont été étendues à l’acier inox 304L comme matériau de remplacement du nickel afin de diminuer le risque allergique. L’étude électrochimique montre que l’inox 304L est sensible à la déviation de la balance ionique dans la sueur, ce qui fait de lui un matériau de substitution très prometteur

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (157 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 145-147. 67 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2011 439
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.