Développement de nouvelles méthodes bioanalytiques en microfluidique : de l'immunodosage en goutte au nez artificiel

par Anaïs Ali Cherif

Thèse de doctorat en Chimie - Physique et chimie analytique

Sous la direction de Jean-Louis Viovy.

Soutenue en 2011

à Paris 6 .


  • Résumé

    Depuis une vingtaine d’années, les méthodes bioanalytiques tendent à être miniaturisées et intégrées dans des systèmes automatisés de faibles dimensions permettant d’obtenir des analyses rapides, efficaces et sensibles. Au cours de cette thèse, nous avons conçu des outils bioanalytiques microfluidiques originaux à travers trois approches. Le premier projet a porté sur le développement d’un Western Blot microfluidique qui est une technique d’immunoreconnaissance précédée d’une électrophorèse utilisée en routine en diagnostic médical. Cette méthode possède des limitations qui peuvent être résolues en intégrant ces étapes sur une puce microfluidique grâce au développement de matrices de séparation de protéines photopolymérisables permettant de piéger 15% des protéines présentes. Dans une seconde étude, nous nous sommes intéressés au développement d’une nouvelle méthode bioanalytique miniaturisée dédiée à la détection d’odorants basée sur leur reconnaissance moléculaire par des récepteurs olfactifs dans le but d’aboutir à un système de nez artificiel miniaturisé. Enfin, le dernier système mis en œuvre est une plateforme d’analyse basée sur la microfluidique de goutte et la manipulation de particules magnétiques pour l’implémentation d’immunodosage de biomarqueurs dans des échantillons biologiques disponibles en faible abondance. Une sensibilité de l’ordre du picomolaire a été obtenue en moins de 10 minutes d’analyse. Les résultats obtenus durant ces travaux de thèse ouvrent la voie à un grand nombre de développements futurs aussi bien dans le domaine du diagnostic médical que dans le secteur de la Défense avec la détection olfactive d’explosifs ou d’agents pathogènes

  • Titre traduit

    Development of new bioanalytical methods in microfluidics : from the immunoassay in droplet to a bioelectronic nose


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (229 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 207-229. 290 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2011 435
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.