Interactions entre climat et émissions de méthane par les zones humides à l'échelle globale

par Bruno Ringeval

Thèse de doctorat en Cycles biogéochimiques

Soutenue en 2011

à Paris 6 .


  • Résumé

    Afin d’étudier les interactions entre le climat et les émissions de CH4 par les zones humides à l’échelle globale, j’ai modifié le modèle de surface continentale ORCHIDEE afin qu’il prenne en compte de telles émissions. J’ai ensuite utilisé ce modèle pour étudier la sensibilité des émissions de CH4 par les zones humides au climat sur deux échelles de temps distinctes : la variabilité interannuelle récente (1990-2008) et la période 1860-2100 en utilisant le climat simulé par le modèle de circulation générale de l’IPSL forcé par le scénario SRES-A2. Je me suis ensuite focalisé sur l’impact de cette sensibilité (i) sur la variabilité de la concentration atmosphérique en CH4 et (ii) sur le climat via une boucle de rétroaction. J’ai montré que la variabilité des étendues de zones humides joue un rôle prépondérant sur la variabilité interannuelle actuelle des émissions de CH4 par les zones humides, expliquant jusqu’à 90% de l’anomalie d’émissions certaines années dans les Tropiques. En ce qui concerne l’évolution dans le futur des émissions de CH4 par les zones humides, l’utilisation conjointe d’un cadre théorique et de simulations d’ORCHIDEE m’a permis de montrer que le gain de la rétroaction climat/émissions de CH4 par les zones humides en 2100 est faible et négatif (-0. 016). Cependant, il existe des interactions entre cette rétroaction et la rétroaction climat/CO2 qu’il est nécessaire de prendre en compte. La prise en compte combinée de ces deux rétroactions et de leurs intéractions conduit ainsi à augmenter de 475 ppb la concentration atmosphérique de CH4 prévue en 2100 par le scénario SRES-A2.

  • Titre traduit

    Interactions between climate and wetland methane emissions at global scale


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (283 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 262-276

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris6 2011 397
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.