Caractérisation et distribution spatiale des groupements végétaux de la mosaïque forêt-savane du Parc National de la Lopé (Gabon) : apport des traits caractéristiques de la végétation (traits d'histoire de vie) et des images radar PALSAR

par Florence Palla

Thèse de doctorat en Écologie

Sous la direction de Bernard Riéra.

Soutenue en 2011

à Paris 6 .


  • Résumé

    La caractérisation et la distribution spatiale des groupements végétaux de la mosaïque forêt-savane du Parc National de la Lopé (Gabon) ont été étudiées sur la base des inventaires d’un ensemble de 104 parcelles et de 5 transects répartis en 258 échantillons de 800 m². En étudiant la structure de notre modèle d’étude, nous avons montré que la dominance des espèces structurantes était complétée par l’abondance d’espèces locales dans les stades pionniers de la reconquête forestière, expression de leur tempérament et de leur potentiel de dispersion. Les différentes phases observées prouvent que les forêts qui entourent les savanes du Parc National de la Lopé sont des forêts secondaires composées d’espèces qui initient la colonisation ou qui contribuent à la régénération/reconquête des forêts perturbées. Les phases ultimes ne sont pas atteintes pour qu’on puisse parler de maintien à long terme de la mosaïque forêt-savane. L’utilisation des traits d’histoire de vie des espèces des groupements végétaux étudiés, nous a permis de regrouper les espèces en groupes écologiques : 6 groupes floristiques, 5 groupes structuraux, 6 groupes biologiques et 2 groupes fonctionnels montrant leur rôle dans le fonctionnement de la mosaïque forêt-savane. En outre, l’analyse diachronique d’images radar polarimétriques de 2007 et de 2008 et du plan des feux (1995 à 2009) a permis de détecter les changements au sein de la savane suite à la reconquête forestière. On a mis en évidence les trajectoires possibles des successions observées en définissant le gradient des perturbations qui permettrait de maintenir à long terme la mosaïque du Parc National de la Lopé. Après 14 ans de mise à feux régulière sur les savanes, on a pu définir la distribution spatiale des feux et une typologie des savanes en discriminant 6 types de savanes sur la base de critères spatiaux et du statut lié à la perturbation par les feux. La complémentarité des trois approches utilisées : structurelles, fonctionnelle et spatio-temporelle nous a permis de proposer des critères écologiques et spatiaux pour orienter le plan de gestion des feux en cours au Parc National de la Lopé

  • Titre traduit

    Characterisation and spatial distribution of vegetation groupings of the forest-savannah mosaic of the


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([366] p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 175-199. 387 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2011 377
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.