Méthodes analytiques pour la détection de phénomènes biologiques de sécrétion à l'échelle de la cellule unique

par Anne Meunier

Thèse de doctorat en Physico-Chimie Analytique

Sous la direction de Christian Amatore.

Soutenue en 2011

à Paris 6 .


  • Résumé

    Leur excellente résolution spatiale et leurs propriétés particulières rendent les ultramicroélectrodes particulièrement adaptées à l’étude de mécanismes biologiques de sécrétion sur cellule unique. En configuration « synapse semi-artificielle », du fait de la faible distance qui sépare la cellule de l’UME, les molécules sont libérées dans un faible volume induisant des concentrations suffisamment élevées pour être détectables. Des flux infimes de molécules électroactives peuvent alors être mesurés en temps réel. Cette technique a été utilisée, complétée ou adaptée pour étudier l’exocytose et le stress oxydant. L’analyse ampérométrique de l’exocytose, mécanisme impliqué dans la communication cellulaire, permet l’étude quantitative de libération des molécules intravésiculaires dans le milieu extracellulaire. L’UME, dans le milieu extérieur, n’apporte pas d’information avant la fusion. Pour compléter ces informations, nous avons développé, par microfabrication, un système d’électrodes conductrices et transparentes d’ITO permettant le couplage ampérométrie/microscopie TIRF pour l’étude de la sécrétion des cellules BON BC21. L’ampérométrie à potentiels constants, utilisée au laboratoire pour détecter les ROS/RNS libérées par les macrophages, cellules du système immunitaire, nécessite un grand nombre de mesures pour s’affranchir de la variabilité cellulaire et des différences de sensibilité des UME. Pour réduire le temps d’expérience, nous avons développé un microsystème constitué de quatre chambres, chacune contenant trois électrodes qui permettront, la détection simultanée en temps réel des variations de production de H2O2, ONOO-, NO• et NO2- libérées par une cellule.

  • Titre traduit

    Analytical methods for the detection of biological phenomena of secretion from single cell


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (246 p.)
  • Annexes : Réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2011 361
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.