Reconnaissance visuelle et modules fonctionnels : étude neuropsychologique, anatomique et fonctionnelle

par Olivier Martinaud

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Laurent Cohen.

Soutenue en 2011

à Paris 6 .


  • Résumé

    Ce travail est consacré à l’étude du rôle du cortex occipitotemporal dans la reconnaissance visuelle des mots, ainsi que d’autres catégories d’objets : visages, lieux, outils. A cette fin, nous avons associé l’étude de patients cérébrolésés et l’imagerie cérébrale anatomique et fonctionnelle. Dans la 1ère étude en IRM anatomique et fonctionnelle, nous avons (a) établi que les lésions affectant une région précise du cortex occipitotemporal gauche (Visual Word Form Area, VWFA) sont critiques pour l’apparition d’une alexie pure, (b) corrélé d’autres types de troubles de la lecture avec des lésions définies du cortex ou de la substance blanche postérieure, (c) mis en évidence des voies de suppléances autorisant une compensation fonctionnelle. Dans la 2ème étude, nous avons (a) développé des tests comportementaux originaux, qui nous ont permis de montrer, dans une série consécutive de lésions du territoire des artères cérébrales postérieures, que les troubles agnosiques visuels sont bien plus fréquents qu’il n’est habituellement reconnu, (b) montré que si les corrélations anatomocliniques sont robustes dans le domaine de la lecture, elles le sont moins pour les autres catégories d’objets visuels, notamment du fait de la bilatéralité des régions impliquées (FFA, PPA, LOC) et de leur variabilité individuelle. La 3ème étude rapporte le cas exceptionnel d'une jeune patiente présentant une agnosie visuelle développementale majeure, contrastant avec la préservation des fonctions visuo-spatiales associées à la voie visuelle dorsale. Nous avons analysé ses déficits perceptifs, et tenté de les corréler avec la configuration des activations fonctionnelles et les anomalies focales de l’électrogenèse cérébrale. Conclusion : L’étude des patients cérébrolésés, enrichie par l’imagerie fonctionnelle, demeure indispensable à la démonstration des liens de causalité entre structures cérébrales et fonctions cognitives. Nous avons appliqué cette approche au domaine de la reconnaissance visuelle, apportant notamment une contribution majeure à la dissection anatomo-fonctionnelle des mécanismes cérébraux de la lecture. Nous avons également développé des outils directement utiles dans la prise en charge diagnostique des troubles neurovisuels acquis ou de développement

  • Titre traduit

    Visual recognition and functional areas : neuropsychological, anatomical, and functional study


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (300 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 234-262. 592 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 8645
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2011 355
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.