Contrôle de la gastrulation et de la polrité épithéliale : rôle des gènes Bearded et neuralized chez Drosophila melanogaster

par Soline Chanet

Thèse de doctorat en Biologie du développement

Sous la direction de François Schweisguth.

Soutenue en 2011

à Paris 6 .


  • Résumé

    Chez la drosophile, l’invagination du mésoderme est conduite par la constriction apicale des cellules épithéliales ventrales. Cela nécessite le remodelage des jonctions adhérentes et du cytosquelette d’actomyosine. Ces deux processus sont contrôlés par le répresseur de transcription Snail. Les gènes cibles de Snail impliqués dans ce processus ne sont pas connus. Au cours de ma thèse, je me suis intéressée à une famille de gènes, les gènes Bearded, qui sont des cibles transcriptionnelles de Snail. Ils codent de petites protéines qui interagissent directement avec l’ubiquitine ligase E3 Neuralized et inhibent son activité. Neuralized est connu pour son rôle d’activateur de la signalisation Notch. La perte de fonction des 8 gènes Bearded est létale au stade embryonnaire. J’ai montré que ces protéines agissent en aval de Snail au cours de la gastrulation afin de restreindre la constriction apicale aux seules cellules ventrales. J’ai ainsi identifié les premières cibles directes de Snail impliquées dans le contrôle de la gastrulation. De plus, la perte de fonction des gènes Bearded inhibe la polarité des cellules de l’épithélium embryonnaire. Ce phénotype est sauvé par la perte de neuralized, révélant ainsi que Neuralized régule la polarité épithéliale. Cette nouvelle fonction de Neuralized est indépendante de la signalisation Notch. Les gènes Bearded et neuralized sont donc des régulateurs de la polarité et de la morphogenèse épithéliale dans l’embryon de drosophile

  • Titre traduit

    Control of gastrulation and epithelial cell poraity : role of the Bearded and neuralized genes in Drosophila melanogaster


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (202 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 183-202. 230 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2011 252
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.