Inhibiteurs de méthyltransférases d'ADN (DNMT) : caractérisation et application à la recherche de partenaires protéiques

par Christine Champion

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Paola Barbara Arimondo.

Soutenue en 2011

à Paris 6 .


  • Résumé

    Dans les cancers, le paysage épigénétique est altéré avec notamment une hyperméthylation ciblée des promoteurs de certains gènes suppresseurs de tumeurs, ce qui participe à leur inactivation. Afin de comprendre ce phénomène, nous avons cherché à identifier de nouveaux partenaires protéiques des enzymes responsables de la méthylation de l’ADN, les méthyltransférases d’ADN (DNMT). L’originalité du travail consiste à développer deux techniques qui utilisent des inhibiteurs de DNMT comme outil moléculaire afin d’identifier les partenaires de la méthylation. La première partie du manuscrit est consacrée à la caractérisation d’inhibiteurs de DNMT (Champion et al. , 2010 ; Cecccaldi et al. , 2011). La seconde partie décrit le développement de deux techniques fondées soit sur le principe de chromatographie par affinité, soit sur l’utilisation d’une sonde chimique photoactivable qui peut ponter l’enzyme ou ses partenaires et être couplée à une étiquette par une réaction de «click chemistry»

  • Titre traduit

    DNA methyltransferases (DNMT) inhibitors : characterization and application to the search for protein partners


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (311 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 287-311. 258 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2011 251
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.