Synthèses de macroalcoxyamines à base d'acide méthacrylique et utilisation comme amorceurs en polymérisation en émulsion

par Ségolène Brusseau

Thèse de doctorat en Physique et chimie des matériaux

Sous la direction de Bernadette Charleux.

Soutenue en 2011

à Paris 6 .


  • Résumé

    La synthèse contrôlée par le nitroxyde SG1 de différentes macroalcoxyamines à base d’acide méthacrylique et de plusieurs comonomères (dont l’acide acrylique et le styrène sulfonate de sodium) a été réalisée en milieu homogène organique ou aqueux. Ces macroalcoxyamines ont été ensuite utilisées comme macroamorceurs pour la polymérisation en émulsion sans tensioactif de monomères hydrophobes. Ceci a conduit à l’obtention de copolymères à blocs amphiphiles bien contrôlés avec un bloc hydrophobe contenant du poly(méthacrylate de méthyle-co-styrène), du poly(acrylate de n-butyle) ou du polystyrène. L’auto-assemblage in situ de ces copolymères à blocs amphiphiles a donné des particules sphériques de petite taille, de diamètre compris entre 30 et 80 nm. De plus, pour les copolymères poly(méthacrylate de sodium-co-styrène sulfonate de sodium)-b-poly(méthacrylate de méthyle-co-styrène), la modification de la masse molaire moyenne en nombre du bloc hydrophobe a permis d'accéder à des objets de différentes morphologies comme des fibres et des vésicules. En particulier, l’obtention de fibres très longues et enchevêtrées a conduit à des latex présentant un caractère de solide viscoélastique. Enfin, un procédé monotope séquentiel a été mis au point afin de réaliser la polymérisation en émulsion du méthacrylate de méthyle avec une faible fraction de styrène à 90°C amorcée par une macroalcoxyamine préalablement synthétisée dans le milieu réactionnel aqueux

  • Titre traduit

    Synthesis of methacrylic acid-based macroalkoxyamines and their use as initiators in emulsion polymerization


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (302 p.)
  • Annexes : Notes bibliogr. 390 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2011 240
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.