Electrografting and photografting of organic layers onto conducting and semi-conducting surfaces

par Avni Berisha

Thèse de doctorat en Électrochimie

Sous la direction de Catherine Combellas et de Fetah Podvorica.

Soutenue en 2011

à Paris 6 en cotutelle avec l'Universiteti i Prishtinës .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette thèse décrit deux procédés différents pour le greffage du radical cyanométhyle (●CH2CN), dérivé de l’acétonitrile sur des métaux et des semi-conducteurs. La première méthode est basée sur une réaction d’abstraction d’un atome d’hydrogène de l’acétonitrile par un radical aryle stériquement encombré. Dans la deuxième méthode, le même radical cyanométhyle est produit par irradiation dans l’UV lointain. Ce radical réagit avec la surface métallique pour former une liaison covalente, il est aussi responsable de la croissance d’une couche organique comportant des fonctions amines. Ce film fonctionalisé a été caractérisé par de nombreuses techniques (IRRAS, ellipsometrie, profilometrie, angle de contact, SEM, EDX, AFM et dérivatisation chimique). Dans le dernier chapitre l’adsorption d’un sel de diazonium sur la surface du fer préalablement à son greffage a été examinée. Les résultats indiquent l’absence d’une telle adsorption

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (142 p.)
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres. 652 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2011 219
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.