Analyse des propriétés optiques des aérosols observés en Arctique pendant la campagne de printemps de l'API/POLARCAT

par Raphaël Adam de Villiers

Thèse de doctorat en Sciences de l'environnement

Sous la direction de Gérard Ancellet et de Jacques Pelon.

Soutenue en 2011

à Paris 6 .


  • Résumé

    Une campagne de mesures POLARCAT-France, a eu lieu au nord de la Suède en avril 2008 pour l’étude des polluants à courte durée de vie en Arctique. L'étude des panaches d'aérosols repose sur les mesures d'un lidar à rétrodiffusion émettant à 355, 532 et 1064 nm et équipé d'un canal pour mesurer la dépolarisation à 355 nm. Trois paramètres optiques (les rapports de diffusion, le pseudo rapport de couleur et de dépolarisation) fournissent des informations sur l'épaisseur optique, le rapport entre fraction fine et fraction grossière, et la présence d'aérosols minéraux. L’analyse des données du lidar spatial CALIOP a permis l’étude des mêmes paramètres optiques. L'intercomparaison entre les deux instruments a montré une différence importante sur les valeurs absolues de rapport de couleur, qui est dû à des différences de méthode d'étalonnage entre les deux instruments. Néanmoins, les variations relatives des paramètres optiques restent cohérentes. Une climatologie sur les propriétés optiques de l'aérosol a été réalisée en lien avec l'origine des masses d'air. Pour identifier les sources d'aérosols, une étude lagrangienne a été menée avec des simulations du modèle de transport, FLEXPART, combiné aux mesures CALIOP. Cette analyse montre que l'aérosol arctique résulte d'un mélange de trois sources: émissions anthropiques du nord-est de l'Asie et d'Europe, feux de forêt et agricoles de Sibérie et des déserts d'Asie Centrale. Enfin, une étude sur les propriétés optiques de l'aérosol a été effectuée sur les incendies de l'été 2010 en Russie et a permis une comparaison de l'impact de cet épisode d'été avec les observations de l’année polaire internationale.

  • Titre traduit

    Analysis of optical properties of Arctic aerosols observed during the spring campaign IPY/POLARCAT


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (224 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 211-221

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris6 2011 200
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.