Interactions parasitoid-host between Amoebophryidae (MALV II) and planktonic dinoflagellates in marine systems with different trophic status

par Catharina Alves De Sousa

Thèse de doctorat en Diversité du vivant

Sous la direction de Laure Guillou et de Humberto González.

Soutenue en 2011

à Paris 6 en cotutelle avec l'Universidad austral de Chile .

  • Titre traduit

    Interactions entre les parasitoïdes de type Amoebophryidae (MALV II) et leurs hôtes, des dinoflagellés planctonique, dans les écosystèmes marines de niveaux trophique contrastés


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les Amoebophryidae (Alvéolés du Groupe II, Syndiniales) sont des parasitoïdes de nombreuses espèces de dinoflagellés marins. Ces parasitoïdes sont très virulents et les observations sur le terrain ainsi que les modèles prédictifs indiquent qu'ils possèdent la capacité de contrôler efficacement leurs populations hôtes en quelques jours. Les paramètres de cette dynamique proviennent essentiellement d'expériences in vitro, en condition de culture optimale de croissance vis-à-vis de la lumière et des éléments nutritifs. Appréhender cette dynamique dans des écosystèmes naturels plus complexes apparait aujourd’hui primordial pour une meilleure compréhension des capacités de contrôle de ces pathogènes sur les populations hôtes. L'objectif principal de cette thèse était d'évaluer dans des milieux de niveau trophique contrasté l’impact de ces parasitoïdes sur les populations de dinoflagellés, en prenant en compte si possible l’action de prédateurs plus généralistes de type ciliés sur la dynamique parasitaire. L’expérimentation en mésocosme indique que des concentrations élevées en éléments nutritifs favorisent non seulement le développement de la prolifération de dinoflagellés, mais aussi la croissance d’autres producteurs primaires tels que les diatomées et nanoflagellés, qui sont des proies alternatives possibles pour les ciliés. Ces résultats ont été reproduits par un modèle mathématique. Les simulations démontrent que l’augmentation de proies alternatives relâche la pression de broutage exercée par des ciliés sur les dinospores, ce qui augmente la pression des parasitoïdes sur les populations de hôtes dinoflagellés

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XVII-[176] p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2011 181
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.