Construction de séquences périodiques d'ADN : mesures de forces et détection de mutations

par Ismaïl Cisse

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Ulrich Bockelmann.

Soutenue en 2011

à Paris 6 .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    DNA construction with periodic sequences : force measurements and mutation detection


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'objet de la présente thèse est d'appliquer la construction de séquences périodiques d'ADN aux micromanipulations de l'ADN et à la détection de mutations. L'amplification enzymatique in vitro par HRCA (Hyperbranched rolling circle amplification) est une technique s'inspirant de la réplication circulaire utilisée par les plasmides pour se répliquer. A l'instar de celle-ci la HRCA produit des ADN à séquences périodiques. Nous utilisons ce procédé dans la première partie de notre travail pour concevoir des constructions moléculaires à séquences périodiques dédiées au dégraffage de l'ADN. Nous avons commencé par modifier la HRCA afin de pouvoir obtenir une molécule périodique insérable dans une construction de dégraffage. Nous avons ensuite préparé des constructions d'ADN sur lesquelles nous avons réalisé des mesures de forces à l'aide d'un double piège optique. Dans la seconde partie, la HRCA est adaptée pour permettre une détection multiplexée de mutations sur puces à ADN ou transistors à effet de champ (FET). Cette nouvelle technique que nous appellons tagged HRCA (THRCA) permet la synthèse de molécules d'ADN à code-barres. Nous démontrons d'abord que cette technique est rapide, sensible, sélective et adaptée au multiplexage. Nous mettons ensuite en oeuvre un mode d'hybridation en volume des produits de THRCA. Grâce au système de codes-barres, nous sommes ensuite capables de caractériser la nature homozygote sauvage, homozygote mutante ou hétérozygote du produit amplifié.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (151 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 150-158. 109 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2011 130
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.