Etudes sur la catalyse de la réaction de Huisgen et nouvelles applications synthétiques

par Hichem Elamari

Thèse de doctorat en Chimie organique

Sous la direction de Christian Girard et de Faouzi Meganem.

Soutenue en 2011

à Paris 6 en cotutelle avec l'Université de Carthage (Tunisie) .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Studies on the Huisgen's reaction catalysis and new synthetic applications


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Au cours de ce travail, nous avons effectué une étude méthodologique pour la préparation de banques de triazoles, en utilisant la réaction de la chimie « clic ». Ces études ont démontré que la réaction entre un alcyne vrai activé et un azoture est possible dans les conditions sans solvant et sans catalyseur pour conduire un mélange d’isomères 1,4 et 1,5 avec un rendement moyen de 76%. Nous avons remarqué que l’addition des métaux (SiO2, MgCl2, Al2O3, FeCl3 et CuCl2) permettait d’améliorer les rendements des réactions, et on a observé que la silice est la meilleur catalyseur, alors que la catalyse au cuivre (I) donne une sélectivité complète pour l’isomère 1,4. Ce résultat est bien confirmé par l’étude de la régiosélectivité qui montre que les molécules contenant deux types d’alcynes (activé et non activé) peuvent êtres fonctionnalisés séquentiellement et sélectivement. Nous avons aussi préparé les bis-triazoles en deux étapes : la première sur l’alcyne activé sans catalyseur et la deuxième étape se fait sur l’alcyne non activé par catalyse au cuivre (I), ce qui permet de dire que les alcynes terminaux portant un groupement carbonyle en  de la triple liaison sont beaucoup plus réactifs. Nous avons également pu étendre l’application de la catalyse supportée dans la réaction de Huisgen dans les domaines de la synthèse de dérivés de produits naturels et d’éthers couronne. En utilisant la synthèse classique et en flux continu, nous avons pu préparer des structures originales dérivées de l’acide quinique porteuse de cycles triazoliques. Ces composés seront testés pour leur activité biologique. Nous avons également entrepris la synthèse de dérivés nouveaux d’éthers couronnes azotes afin d’incorporer à ces structures des bras contenant un ou deux noyaux triazoles. L’obtention de ces substances permettra d’ouvrir l’étude de leur propriétés complexantes dans l’avenir

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (261 p.)
  • Annexes : Notes bibliogr. 233 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2011 82
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.