Etude de l'erythropoïèse dans un modéle murin d'anémie chronique : Réponse à l'injection d'Erythropoïètine

par Sarah Millot

Thèse de doctorat en Biologie du vieillissement

Sous la direction de Carole Beaumont.

Soutenue en 2011

à Paris 5 .


  • Résumé

    L'anémie des maladies chroniques est l'anémie la plus fréquente chez les patients hospitalisés pour diverses pathologies : infections, désordres auto-immuns et cancers. Plusieurs facteurs physiopathologiques contribuent, à différents degrés, au développement de cette anémie. La production massive de cytokines induit une altération du métabolisme du fer (avec rétention du fer dans le système réticulo-endothélial), une altération de la prolifération des précurseurs érythroïdes, une réduction de la demi-vie des globules rouges et une diminution de la synthèse d'érythropoiétine (EPO). Dans le but d'étudier les relations entre érythropoïèse, inflammation et anémie prolongée, nous avons, au cours de ce travail, développé un modèle murin d'anémie chronique par injection de Zymosan, associé ou non à des injections d'Epo. Nos résultats montrent que l'inflammation réprime l'érythropoïèse médullaire même en présence d'injection d'Epo. En revanche, la rate semble devenir l'organe érythropoïétique majeur capable de produire de nouveaux érythrocytes en réponse à l'injection d'Epo, mécanisme appelé "érythropoïèse de stress". Cette réponse de compensation est le résultat d'une part d'un microenvironnement unique de la rate avec synthèse de BMP4 par les macrophages de la pulpe rouge, et d'autre part de précurseurs érythroïdes spécifiques résidents dans la rate. Ce mécanisme permet une correction partielle de l'anémie.

  • Titre traduit

    Erythropoiesis in a mouse model of anemia of chronic diseases. Response to erythropoietin injections


  • Résumé

    The anemia of chronic disease is the most frequent anemia in hospitalized patients for different diseases : infections, auto-immune disorders and cancers. Several physiopathological features may contribute to the development of anemia of chronic desease. The massive cytokines production induces disturbances of iron metabolism (retention of iron within the reticulo-endothelial system), impaired proliferation of eruthroid progenitors, reduced life span of red blood cells and reduced erythropoietin (Epo) synthesis. In order to study relationship between erythropoiesis inflammation and prolonged anemia, we have developed a mice model of chronic anemia based on Zymosan injection associated or not to erythropoietin injections. Our results show that inflammation represses bone marrow erythropoiesis even if Epo is injected. In contrast, the spleen seems to be the major erythropoietic organ able to produce new erythrocytes in response to Epo injection, a mechanism known as "stress erythropoiesis". This compensatory process is the result of a microenvironment unique to the spleen with BMP4 synthesis by red pulp macrophages and specific resident spleen erythroid precursors. This process allows partial recovery of anemia.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (147 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 131-146, annexe

Où se trouve cette thèse ?