Evolution des performances sportives : apport de l'épidémiologie pour l'analyse des performances sportives et des influences physiologiques, technologiques, génétiques et environnementales sur les progressions humaines au cours de l'ère olympique

par Nour El Helou

Thèse de doctorat en Epidémiologie et physiopathologie du sport

Sous la direction de Jean-François Toussaint.

Soutenue en 2011

à Paris 5 .


  • Résumé

    L’objectif de cette thèse est d’étudier l’évolution des performances sportives au cours de l’ère olympique et tenter d’en interpréter les influences physiologiques, technologiques, génétiques et environnementales. La modélisation mathématique des performances sportives quantifiables montre des évolutions similaires dans toutes les épreuves : elles suivent une loi de progression multi-exponentielle par séries scandée par les événements historiques. Cette vision intégratrice permet la découverte d’un phénomène limitant commun à toutes les disciplines, les performances ne peuvent pas continuer à progresser continuellement, certaines ayant déjà cessé de croître. Ces limites observées dans le domaine sportif sont un indicateur des limites physiologiques de l’organisme humain. Les principaux facteurs qui permettraient de nouvelles améliorations des performances sont les innovations technologiques. Les prédispositions génétiques des athlètes et leur phénotype qui résulte d’interactions entre leurs gènes et l’environnement leur permettent d’accomplir ces performances sportives maximales. La majorité des records du monde a été battue pas les athlètes de nations qui comptent parmi les grandes puissances mondiales, fournissant un environnement géographique, économique et sociopolitique, favorisant l’épanouissement sportif. Le sport est un indicateur du développement économique et politique d’un pays. Les résultats de cette thèse analysant un nombre important de données apportent une nouvelle vision sur nos capacités de progression : les performances physiologiques humaines ne s’accroissent pas de manière linéaire

  • Titre traduit

    Evolution of sports performance : Epidemiological analysis of sports performances, and of physiological, technological, environmental and genetic influences affecting human progressions during the Olympic era


  • Résumé

    The objective of this thesis is to study the evolution of athletic performance during the Olympic era and try to interpret the physiological, technological, genetic and environmental influences. Mathematical modeling of quantifiable sports performance shows similar trends in all events: they follow a piecewise multi-exponential progression punctuated by historical events. This global vision allows the discovery of a limiting phenomenon common to all disciplines, performance can not continue to grow, and some have already stopped growing. These limitations observed in the field of sports are an indicator of physiological limitations of the human species. The main factors that would allow for further performance improvements are technological innovations. Furthermore genetic predisposition of athletes and their phenotype resulting from interactions between genes and environment, enable them to perform these maximal athletic performances. The majority of world records were beaten by athletes from nations that are among the major world powers, providing a geographical, economic and socio-political environment promoting the development of sport. Thus we suggest that sport is an indicator of the secular economical and political development of a country. The results of this thesis analyzing a large number of data provide new insight into progression abilities: human physiological performance does not evolve in a linear way.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (196 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 121-134

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TPHA 11441
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.