Des barrières aux limites : états autistiques et processus de changement

par Hélène Suarez-Labat

Thèse de doctorat en Psychologie clinique et psychopathologie

Sous la direction de Bernard Golse et de Catherine Chabert.

Soutenue en 2011

à Paris 5 .


  • Résumé

    La problématique centrale de notre recherche est la question des modalités des processus de changement qui se déploient dans le dégagement de l’état autistique, chez l’enfant et l’adolescent bénéficiant de cures psychanalytiques au long cours, associées à des traitements complémentaires. L’état autistique est un état « d’urgence », anti processuel. La non intégration de la différenciation interne et externe des espaces corporels et psychiques, la déqualification de l’affect, les dérives de la sensation participent à la polysémie des facteurs concourant à cet état. Le lent dégagement de l���état autistique est questionné dans une première hypothèse à partir de l’étude des effets de l’autosensualité, mécanisme de protection prévalent qui réside dans le démantèlement des sensorialités, entravant l’ancrage corporel et psychique des premières enveloppes, base des futurs processus de pensée. La seconde hypothèse met à l’épreuve le travail transfert/contre transfert qui permet le dégagement de l’état autistique avec le relevé de mouvements qui contribuent à la construction de la synthèse du moi corporel: construction du regard, qualification de l’affect, fantasme de scène primitive, symbolisations, décorporation des corps maternel et paternel et réduction des effets de la dépression primaire. La troisième hypothèse interroge l’intégration de ces mouvements qui conduisent vers le Post-autisme qui s’entend comme l’accès à un projet identificatoire : Devenir quelqu’un, c'est-à-dire parvenir aux constructions et aménagements des différents espaces psychiques intimes, voies identificatoires, producteurs de limites et de structurations diversifiées. Les mécanismes autistiques comme les clivages multiples du moi persistent dans une moindre intensité dans le dégagement de l’état autistique, ils coexistent avec des mécanismes de défenses plus secondarisés. Le surgissement d’un investissement de l’attracteur oedipien, prélude à l’organisation oedipienne, est bien souvent masqué par l’intense dysharmonie qui règne dans le dégagement de l’état autistique. Les trois hypothèses sont mises à l’épreuve par l’étude de 17 enfants et adolescents bénéficiant de cures psychanalytique au long cours, dont l’évolution est analysée à partir de deux cliniques : le premier groupe composé de huit patients est celui analysé dans la cure psychanalytique, le deuxième groupe composé de neuf enfant et adolescents est celui hors la cure, analysé à partir des méthodes projectives (Rorschach,Cat,Tat, Scéno-test). La finalité de ce travail consiste à élaborer et à isoler des facteurs d’évolution concourant au dégagement de l’état autistique, permettant l’accès aux voies identificatoires et aux processus de pensée. La mise à jour de ces facteurs donne lieu à un approfondissement de l’analyse des traces de l’état autistique : entrevoir les différents destins dans la construction du fonctionnement psychique et cognitif du sujet, apprécier les effets des traitements thérapeutiques sur leur évolution et au sein de la famille face à ces remaniements.

  • Titre traduit

    From barriers to limits : autism disorders and processes of change


  • Résumé

    The central issue of our research concerns the modalities of processes of change which are at work during the release from the autistic state for children and teenagers benefiting from long psychoanalytic treatments associated with complementary treatments. The autistic state is a state of “emergency”, anti-processual. The non integration of internal and external differentiation of corporal and psychic spaces, the dequalification of the affect, drifting of sensation participate to the polysemy of factors that contribute to this state. The slow release from the autistic state is examined in a first hypothesis through a study of the effects of auto sensuality. It is a predominant mechanism of protection that resides in the dismantling of sensorialities and hinders the corporal and psychic anchoring of the first envelopes, basis of future thinking processes. The second hypothesis questions the transfer/counter transfer work which allows the release from the autistic state, with the observation of movements that contribute to the construction of the corporal ego synthesis: construction of the look, qualification of the affect, phantasm of primary scene, symbolisations, decorporation from maternal and paternal bodies and reduction of the primary depression effects. The third hypothesis studies the integration of those movements leading to Post-autism, taken as the access to an identificatory project: Becoming Somebody. That is to reach the constructions and adjustments of the different intimate psychic spaces, identificatory paths, which produce limits and diversified structures. Autistic mechanisms, such as multiple splitting of the ego, remain with less intensity in the release from the autistic state. They coexist with more secondary defence mechanisms. The upsurge of an investment of the oedipian attractor, prelude to the oedipian organisation, is often hidden by the intense disharmony which reigns in the release from an autistic state. The three hypotheses are examined through the study of 17 children and teenagers benefiting from long psychoanalytic treatments, which evolution is analysed through two clinics. The first group, made of eight patients, is the one analysed in the psychoanalytic treatment; the second group, composed of nine children and teenagers is the one off the treatment, analysed through projective methods (Rorschach, Cat, Tat, Scénotest). The purpose of this work is to elaborate and isolate some factors of evolution which contribute to a release from the autistic state, allowing access to identificatory paths and thinking processes. The unveiling of these factors is the occasion to deepen the analysis of the traces of the autistic state: discover the different destinies in the construction of the psychic and cognitive functioning of the subject, evaluate the effects of therapeutic treatments on their evolution and within the family faced with these changes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (455, 211 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 425-455

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.