Les séquences de mouvements oculaires saccadiques chez l’homme et leurs conséquences sur la perception de l’espace

par Louisa Lavergne

Thèse de doctorat en Psychologie cognitive

Sous la direction de Karine Doré-Mazars et de Dorine Vergilino-Perez.

Soutenue en 2011

à Paris 5 .


  • Résumé

    L’exploration de l’environnement visuel s’effectue par des successions de mouvements très rapides des yeux appelés saccades. Ces mouvements nécessitent que des informations visuelles soient intégrées et utilisées pour paramétrer une commande motrice. La majorité des études s’intéressant à cette transformation sensori-motrice étudient les cas où une seule saccade est exécutée vers une cible. Or des études ont montré que la programmation d’une succession de saccades, i. E. Des séquences, peut engendrer des transformations sensori-motrices différentes selon la nature des saccades composant la séquence. En effet, selon qu’une saccade vise un nouvel objet ou explore un objet déjà fixé, le moment de la transformation sensori-motrice ainsi que le paramètre sous-tendant cette transformation sont différents. L’objectif de cette thèse est d’examiner la programmation de ces séquences de saccades, et leurs conséquences sur la perception de l’espace abordées sous l’angle des capacités de discrimination et de localisation dans l’espace. Une première partie des travaux de cette thèse démontre que la plasticité de la saccade de visée vs. D’exploration est soustendue par des informations différentes, suggérant l’implication de différents substrats cérébraux pour ces deux types de saccade. Une seconde partie des travaux examine les biais de localisation ayant lieu autour du départ des saccades dans différents types de séquences. Ces biais révèlent la réorganisation perceptive anticipée effectuée par le système perceptif pour maintenir une stabilité visuelle lors de l’exécution de saccades. Ces biais se révèlent être influencés par la programmation de la seconde saccade alors que la première n’est pas encore exécutée, suggérant ainsi que la réorganisation perceptive lors de séquences de saccades dépasse la « simple » succession des réorganisations liées à chacune des saccades la composant.

  • Titre traduit

    Sequences of saccadic eye movements in man and their consequences on space perception


  • Résumé

    Exploring our visual environment implies a succession of fast eye movements called saccades. These movements need visual information to be integrates and used to set a motor command. A great majority of studies on this sensori-motor transformation have used single saccades toward a small target. However, studies have shown that successive saccade programming, i. E. Saccade-sequences, can lead to different sensori-motor transformations according to the nature of the saccades involved in the sequence. Indeed, whether a saccade targets a new object or explore an already fixated object, the timing of the transformation and the parameter used to compute the transformation are different. The aim of this thesis is to examine the planning of these saccade-sequences, and their consequences on perception of visual space, addressed from the perspective of discrimination and localization in space abilities. A first part of the thesis experimental work demonstrates that targeting vs. Exploring saccades plasticity is subtended by different information, suggesting that different cerebral substrates are involved for the planning of these two different saccades. A second part of the experimental work examines localization biases that occur around saccade onset which are thought to reveal visual stability when saccades are planned. We showed that these biases are influenced by the second saccade before the first saccade onset, which suggests that perceptual reorganization in saccade-sequences exceeds the « simple » succession of reorganizations linked to each saccade of the sequence.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (188 p.)
  • Notes : Publication non reproduite à la demande de l’auteur
  • Annexes : Bibliogr. p. 151-188

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.