Migration forcée, santé mentale, traumatisme et acculturation : une étude comparative

par Zübeyit Gün

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Serban Ionescu.

Soutenue en 2011

à Paris 5 .


  • Résumé

    Dans cette recherche, nous avons étudié la santé mentale générale, le niveau d'état de stress post-traumatique et le processus d'acculturation d'une population - victime de la migration forcée - du fait du conflit interne qui, à partir de 1990, s'est déclenché dans le sud-est de la Turquie - qui a migré, dans trois contextes différents (Paris, Izmir, Diyarbakir). Notre échantillon est composé de 94 participants au total dont 32 à Paris, 32 à Izmir et 30 à Diyarbakir. Nous avons croisé, à des fins de complémentarité, des méthodes qualitatives (l'entretien clinique à visée de recherche) et quantitatives (les échelles). Les résultats de la recherche, montrent que la santé mentale générale des migrants forcés est très négativement influencée par le processus de la migration, et que même, de nombreuses années après, une grande partie de la population manifeste encore, des symptômes d'état de stress post-traumatique. Ils montrent aussi, que selon le contexte migratoire, l'état de santé mentale des migrants forcés, suit un cours très différent.

  • Titre traduit

    Forced migration, mental health, trauma and acculturation : a comparative study


  • Résumé

    In this research, we investigated mental health, level of posttraumatic stress disorder and acculturation process of a population - victims of forced migration - because of internal conflict, after 1990, broke out in south-eastern Turkey - which has migrated in three different contexts (Paris, Izmir, Diyarbakir). Our sample consists of 94 participants in total including 32 in Paris, 32 in Izmir and 30 in Diyarbakir. We crossed, for complementary, qualitative methods (clinical interview referred to research) and quantitative (scales). The research results show that mental health of forced migrants is negatively influenced by the process of migration, and that even many years after, much of the population still manifests the symptoms of posttraumatic stress disorder. According to the migration context of arrival, the mental health status of forced migrants follows a course very different.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (440 f.)
  • Notes : Publication non reproduite à la demande de l’auteur
  • Annexes : Bibliogr. f. 411-440

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.