Autour des conceptions du hasard et des probabilités élémentaires chez les jeunes déficients intellectuels légers

par Farah Baraké

Thèse de doctorat en Sciences de l’éducation

Sous la direction de Sylvette Maury.

Le président du jury était Georges N. Nahas.

Le jury était composé de Sylvette Maury, Georges N. Nahas, Nicole Boucher, Jean-Claude Régnier, Denis Butlen.

Les rapporteurs étaient Jean-Claude Régnier, Denis Butlen.


  • Résumé

    Notre recherche s’inscrit au carrefour de deux domaines distincts, celui des recherches sur les conceptions du hasard chez les enfants et les adolescents, et celui des recherches sur le développement cognitif des personnes atteintes d’une déficience intellectuelle légère. Il est bien connu que les acquisitions dans le champ conceptuel des phénomènes aléatoires présentent des difficultés spécifiques, et cela même chez les individus normaux. On peut donc se poser la question de savoir ce qu’il en est d’un public en difficulté. Nous avons donc conçu notre expérimentation en nous basant sur les connaissances élaborées par des psychologues cognitivistes et sur les recherches en didactique des probabilités. Nous y avons étudié l’effet d’un enseignement adapté des probabilités, conçu par nos soins, chez 28 élèves âgés de 12 à 20 ans, atteints d’une déficience intellectuelle légère. Dans une première étape, nous avons exploré les connaissances «préalables des élèves autour des idées de hasard et de probabilité à travers deux séries d’entretiens individuels durant lesquels nous leur avons posé diverses questions sous forme de jeux. La 2e étape était constituée de trois séances collectives d’enseignement dont l’objectif était de les initier à une approche probabiliste. Enfin, la dernière étape visait à tester après-coup les éventuels apprentissages, et cela durant des entretiens individuels. Bien que leurs niveaux scolaires et intellectuels soient considérés comme assez proches, les performances observées sont très variées. Nos résultats montrent certaines difficultés majeures rencontrées par les élèves, mais montrent également qu’ils sont capables d’apprentissages dans ce domaine.

  • Titre traduit

    On chance and elementary probabilities conception in mild mental deficient youngsters


  • Résumé

    Our research lies within two different fields: the first is the field of research on chance conceptions for children and young teenagers, and the second is the field of research on cognitive development of people with mild mental deficiency. It is known that the acquisitions in the conceptual field of random phenomena present many difficulties even for normal individuals. We can therefore wonder how it will be for people with mental handicap. We built our experiment based on the knowledge developed by the cognitive psychologists and on the research done on probability teaching. We studied the effect of an adapted teaching that we designed ourselves, on 28 mildly mentally handicapped youngsters, from 12 to 20 years of age. We explored in the first phase the students’ pre-existent knowledge of chance and probabilities through two series of individual interviews in which we asked them various questions in the form of a game. The second phase of our research consisted of three group teaching sessions which aimed to introduce a probabilistic approach to chance. In the third and last phase we tested the possible acquisitions that our students might have acquired. Although they are considered as having almost the same academic level and mental handicap level, the performances we observed vary a lot. Our results show that the mentally handicapped students have major difficulties when it comes to questions related to chance and probabilities. Nevertheless, they show that they are capable of learning in the field of chance and basic probabilities, as they have made big progress in the time between the first and the last phase of our study.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (303 f., 474 p.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 295-303

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.