Autisme : "accords et désaccords" ou le processus de définition d'un problème public

par Florence Vallade

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Éric Plaisance.

Le président du jury était Bernard Pechberty.

Le jury était composé de Éric Plaisance, Bernard Pechberty, Angela Xavier de Brito, Florence Weber, Michel Chauvière.

Les rapporteurs étaient Florence Weber, Michel Chauvière.


  • Résumé

    L’objet de cette thèse est de configurer l’autisme au prisme des processus de définition d’un problème public (Joseph Gusfield). Elle croise le cadre théorique de la sociologie des problèmes sociaux avec celui de la science politique. « L’histoire naturelle » de l’autisme en tant que problème public se compose de trois phases, l’émergence, la consécration étatique et la persistance du problème sur la scène publique. Elle met en évidence les luttes définitionnelles menées par les « entrepreneurs de la cause éducative », le processus de la plainte « naming, blaming, claiming » et la « mise sur agenda ». La scène médiatique qui joue un rôle clé dans le processus de publicisation est étudiée à partir d’un corpus d’articles de la presse française, nationale et régionale de 1988 à 2008. Le Corpus Compter souligne un flou numérique constant de 1988 à 2008, associé à une augmentation exponentielle du nombre total de personnes autistes en France : de 17 000 à 600 000. Le Corpus Définir révèle un flou sémantique que l’on peut décliner en flou étiologique, nosographique et sémiologique. Le Corpus Polémiquer conduit à identifier une argumentation rhétorique basée sur des figures de rhétorique récurrentes (bouc émissaire, scandale, retard de la France, syllogismes et pratique fondée sur la preuve).

  • Titre traduit

    Autism : « agreements and disagreements » or the definition process of a public problem


  • Résumé

    The aim of this thesis is the configuration of autism through the prism of the definition process of a public problem (Joseph Gusfield). It combines the theoretical frame of social problems studies with the one of policy studies. The “natural history” of autism as a public problem comprises three phases: the emergence, the state consecration and the persistence on public arena. It leads to expose the battles over definitions waged by the promoters of the educational cause, the process “naming, blaming, claiming” and the agenda setting. The scene of the media which is a key factor in the process of publicizing a problem is studied from a corpus of press articles from the French national and regional written press from 1988 to 2008. The Counting Corpus underlines a constant numerical fuzziness from 1988 to 2008, associated to an exponential growth of the total number of autistic persons in France: from 17 000 to 600 000. The Defining Corpus unveils a semantic fuzziness which is composed of etiological, nosological and semiological fuzziness. The Arguing Corpus leads to identify rhetorical arguments based on recurring rhetorical figures (scape-goat, scandal, French backwardness, syllogisms and evidence-based medicine).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (258, 235 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 204-253

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.