Le capital humain : entre marchandisation et réalisation de soi : perspectives et discussions autour de deux dispositifs en organisation

par Audrey Garaffa

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Roger Sue.

Le président du jury était Yann Moulier Boutang.

Le jury était composé de Roger Sue, Yann Moulier Boutang, Jeanne Mallet, Pascal Roquet.

Les rapporteurs étaient Jeanne Mallet, Pascal Roquet.


  • Résumé

    Le capital humain serait créateur de valeur dans un monde en route vers l'économie de l'intelligence ? Notre premier objectif est de démontrer que ce capital humain présente un intérêt non négligeable car, depuis plus de cinquante ans, il est au coeur d'une polémique, participant, notamment, à une opposition épistémologique entre les théories économiques et sociologiques sur les logiques d'actions qui sont à l'oeuvre dans la compréhension et l'explication des comportements sociaux (et, également, pour ce qui nous intéresse ici, dans le champ de l'éducation). Pour nous, le capital humain offre une lecture pertinente sur les dispositifs visant à évaluer les compétences des individus, notamment car ces dernières seraient considérées comme une expression mesurable du capital humain. Notre deuxième objectif est de démontrer que ce sont les mêmes dimensions qui sont à l'oeuvre entre le cadre théorique du capital humain et la mise en place d'actions visant à évaluer les compétences en organisation. En effet, le capital humain présente deux dimensions intrinsèques (micro-économique et macroéconomique) ainsi qu'une troisième plus contextuelle (socio-économique) qui conduisent à catégoriser et légitimer une idée de valorisation de l'individu à travers ses compétences, sans pour autant justifier d'une mise en oeuvre de ces dernières. À travers deux enquêtes de terrain axées sur la mise en place de dispositifs autour des compétences dans une association et dans une entreprise et en nous appuyant sur le modèle des économies de la grandeur, nous proposerons une interprétation de ce capital humain à travers la mise à l'épreuve de l'expression par les compétences.

  • Titre traduit

    Human capital : between marchandisation and realization of one : perspectives and discussions around the projected management of jobs and skills and around the volontary work of skills


  • Résumé

    Human capital would be value-creating in a world on the way towards the economy of the intelligence? Our first objective is to demonstrate that this human capital presents a not insignificant interest because, for more than fifty years, it is in the heart of a debate, participating, in particular, in an epistemological opposition between the economic and sociological theories on the logics of actions(shares) which are for the work in the understanding and the explanation of the social behavior (and, also, for what interests us here, in the field of the education). For us, the human resources offers a relevant reading on devices to estimate the skills of the individuals, in particular because these last ones would be considered as a measurable expression of the human capital. Our second objective is to demonstrate that it is the same dimensions which are for the workbetween the theoretical frame of the human capital and the implementation of actions to estimate the skills in organization. Indeed, the human capital presents two intrinsic dimensions (micro-economic and macroeconomic) as well as the (socioeconomic) more contextual third which lead to categorize and to legitimize an idea of valuation of the individual through his skills, without proving an implementation of these last ones. Through two inquiries of ground centred on the implementation of devices around the skills in an association and in a company and by pressing us on the model of « les économies de la grandeur », we shall propose an interpretation of this human capital through a probation of the expression by the skills.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (380 f.)
  • Notes : Publication non reproduite à la demande de l’auteur
  • Annexes : Bibliogr. f. 363-367. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.