De la haute couture au fast fashion : regard sur la mode et ses paradigmes comme reflet de la postmodernité

par Kenia Moreira Cabral

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Michel Maffesoli.

Le jury était composé de Aldo Litaiff.


  • Résumé

    La mode est un indice révélateur des changements des comportements dans une société donnée. Dans cette étude, nous proposons un nouveau cadre théorique pour regarder ces transformations afin de contribuer à la théorisation du phénomène. À partir des notions de “paradigme” et “matrice disciplinaire” du philosophe Thomas Kuhn ainsi que l’approche de la sociologie compréhensive et les théories de la postmodernité, nous entendons regarder les transformations de la mode comme des révolutions. Ces dernières, engendrées par les grands couturiers depuis la moitié du XIXe siècle puis par les créateurs dès les années 60, définissent la « matrice stylistique » de la mode aujourd’hui. Elle est composée par les paradigmes de la haute couture, du prêt-à-porter et du fast fashion. L’approche que nous proposons entend voir chaque paradigme de mode comme reflet de son époque. Autrement dit, la haute couture représente la modernité tandis que la mode prête à porter attire l’attention sur une époque de transition. Le dernier paradigme, imposant une nouvelle dynamique aux changements de mode, vient s’ajouter à la matrice formée pendant les années 60. Cette dernière est le reflet de la postmodernité.

  • Titre traduit

    From haute couture to fast fashion : a look on fashion and its paradigm as a new reflection of postmodernity


  • Résumé

    Fashion is a revealing indication of the behaviours changes in a given society. In this study, we offer a new theoretical context to these transformations in order to contribute to the theorization of the phenomenon. From Thomas Kuhn's notions of "paradigm" and "disciplinary matrix", from the comprehensive sociology approach and the postmodernity theories, our aim is to consider the fashion changes as revolutions. These ones, created by the fashion designers from the mid nineteenth century, then by the creators in the sixties, define the “stylistic matrix” of today’s fashion. It is composed of the haute couture, prêt-à-porter and fast fashion paradigms. The approach that we offer here sees each fashion paradigm as a reflection of its time. In other words, haute couture represents modernity while prêt-à-porter fashion draws our attention to a transition time. The last paradigm, imposing a new impulsion on the fashion changes, is tacked on to the matrix formed during the sixties. This one is the reflection of postmodernity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (258 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 244-256.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 13038
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.