Le développement personnel : définition et mesure

par Franck Jaotombo

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Martine Brasseur.

Soutenue en 2011

à Paris 5 .


  • Résumé

    Le développement personnel est largement sollicité en Sciences de Gestion, notamment dans les pratiques managériales, l’accompagnement des Hommes et la Formation Continue. Malgré ce, les travaux académiques cherchant à définir le Développement Personnel de manière di-recte, explicite et intégrée sont rares sinon inexistants. Notre démarche cherche à combler ce manque en proposant une conceptualisation qualitative puis une opérationnalisation quantita-tive du Développement Personnel. Une revue de littérature approfondie des concepts indirec-tement associés au Développement Personnel permet de proposer une conceptualisation qui tient compte de trois types de regards sur le Développement Personnel : Psychologique, So-ciologique et Philosophique. Ce résultat est largement confirmé par une étude qualitative me-née auprès d’une trentaine d’acteurs organisationnels. Cette étude permet également d’apporter un éclairage instructif sur l’usage du Développement Personnel au travail. L’ensemble des éléments recueillis permet de mener une étude quantitative spécifique sur l’opérationnalisation de l’aspect psychologique du Développement Personnel. Il s’agit de conceptualiser le Développement Personnel comme un construit psychologique multidimen-sionnel d’ordre 2. En partant de plusieurs échelles mesurant différents concepts généralement associés au Développement Personnel, nous avons construit un questionnaire en faisant l’hypothèse que ce dernier pouvait constituer une mesure du Développement Personnel comme un facteur de second ordre. Les données que nous avons rassemblées confirment l’existence d’un facteur de second ordre, après épuration de l’échelle, avec 4 dimensions et une douzaine d’items. De ce point de vue, nous pouvons définir le facteur de second ordre comme Développement Personnel, dont les dimensions sont l’épanouissement mental professionnel, l’épanouissement mental privé, les émotions positives et l’aspect maîtrise du Flux (Flow). Cette conceptualisation psychologique intégrée du Développement Personnel tient à la fois compte du professionnel comme du privé, du bien-être hédonique comme du bien-être eudémonique, du mode passif comme du mode actif. Dans sa globalité, cette recherche pro-pose un ensemble d’outils utilisables pour une évaluation qualitative et quantitative du Déve-loppement Personnel, au service de l’accompagnement des Hommes : évaluation 360, entre-tiens de progrès professionnel, formation initiale et continue, coaching, prévention des risques psychosociaux.

  • Titre traduit

    Personal development : definition and measurement


  • Résumé

    Personal Development is largely called upon in the Management Sciences, naming the man-agement practices, coaching and corporate training. Even so, scholarly works aiming at defin-ing Personal Development in an explicit an integrated way remain scarce if any at all. This endeavor seeks to fill into that void by offering a qualitative conceptualization and a quantita-tive operationalization of Personal Development. An in-depth review of literature about the concepts indirectly associated to Personal Development allows us to suggest a conceptualiza-tion that accounts for three main perspectives on Personal Development: Psychological, Soci-ological and Philosophical. This result is largely confirmed by a qualitative study undertaken with a sample of about thirty organizational actors. This same study also offers us instructive insights about the use of Personal Development at work. The overall data collected until then paves the way for a specific quantitative study on the psychological operationalization of Personal Development. It means, conceptualizing Personal Development as a second order multidimensional construct. After selecting several scales measuring different concepts generally connected to Personal Development, we created a questionnaire under the assumption that it would measure Personal Development as a second order factor. The data collected from the survey confirms the existence of a second order fac-tor, with 4 dimensions and a dozen items, after scale discrimination. From that perspective, we can define the second order factor as Personal Development, the dimensions of which are professional flourishing, private flourishing, positive emotions and the mastery sub dimension of Flow. This integrated psychological conceptualization of Personal Development accounts altogether for the professional as well as the private, the hedonic as much as the eudaimonic, the active as well as the more passive side of Personal Development. All this research brings about a whole set of tools usable for a qualitative as much as for a quantitative assessment of Personal Development, in the service of the betterment of Man in the organization, be it in management, for 360 evaluations, career counseling, training, coaching, preventing psychoso-cial risks.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (423 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 266-271

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque universitaire Jeanne Chauvin (Malakoff, Hauts de Seine). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFT 11/PA05/D007
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1551-2011-10
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.