Les stratégies de mondialisation des métropoles : le cas de Toronto, Ontario

par Guillaume Poiret

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Cynthia Ghorra-Gobin.

Le président du jury était Sébastien Velut.

Le jury était composé de Cynthia Ghorra-Gobin, Éric Champagne, Michel Carmona, Frédéric Gilli.

Les rapporteurs étaient Éric Champagne.


  • Résumé

    Ce travail s’inscrit dans un contexte de mondialisation croissante accompagné d’une importante métropolisation qui tout en concourant au développement de certaines villes qui forment désormais un réseau mondial pilotant l’économie, se trouvent face à un certain nombre de défis de nature diverse (sociale, économique ou environnementale) auxquels elles doivent apporter des réponses. C’est la question de la gouvernance métropolitaine, qui constitue la réponse principale à ces challenges que la thèse se propose d’étudier. Au travers d’une analyse de Toronto, capitale économique du Canada et capitale politique de l’Ontario, dans ses dynamiques économiques et sociales actuelles (notamment les effets du multiculturalisme sur l’attractivité de la métropole) ainsi que dans leurs conséquences politiques et au travers d’une série d’entretiens avec les acteurs locaux et provinciaux, publics et privés, ce travail propose de confronter les théories existantes pour mieux cerner leurs limites. Au terme de cette étude, un regard croisé avec l’agglomération parisienne est proposé pour permettre d’élargir le propos et de justifier la nécessité non d’une gouvernance mais d’une politique métropolitaine, menée à l’échelle nationale pour définir périmètres, acteurs, compétences et enjeux. C’est par le biais de cette politique, mettant en place une institution métropolitaine chargée de gérer les problèmes actuels de métropoles que l’on doit parvenir à conjuguer la nécessaire attractivité économique avec le bien-être des populations.

  • Titre traduit

    Metropolitan areas facing the challenges of globalization, the case of Toronto, Ontario


  • Résumé

    This study examines the social, economic and environmental challenges facing cities that have emerged as global economic hubs as a result of increased globalization and significant metropolitanization. Of particular interest is the issue of metropolitan governance, which is key to overcoming those challenges and is the focus of this thesis. Through an analysis of the city of Toronto, economic capital of Canada and of Ontario politics, its current economic and social dynamics (including the impact of multiculturalism on the attractiveness of the metropolis) and their political consequences; and through a series of interviews with key players from the local and provincial, as well as public and private sectors, this study will examine the existing theories in order to better define their limits. At the end of this study, the juxtaposition of the Parisian agglomeration is explored in order to further the issue and to justify the need, not of metropolitan governance, but of metropolitan policy, exercised at the national level which will define the scope, the players, the competencies and the stakes. It is through this metropolitan policy, which would implement a metropolitan institution in charge of managing the current problems of metropolises, that we need to coalesce economic attractiveness and population well being.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.