De l'industrie culturelle aux fabriques de soi ? Enjeux identitaires des productions culturelles sur le Web contemporain

par Gustavo Gomez Mejia

Thèse de doctorat en Sciences de l'Information et de la Communication

Sous la direction de Bruno Ollivier.


  • Résumé

    Cette recherche interroge les conceptions de l’Identité qui sont en jeu dans les écrits d’écran du Web contemporain. On étudie les représentations de soi et du groupe telles qu’elles sont actualisées par les dispositifs techno-sémiotiques de sites comme Myspace, Facebook et Youtube. L’inscription de la notion d’Identité dans le temps long met à distance les valeurs de « nouveauté » habituellement attribuées à ces dispositifs pour structurer trois grands axes analytiques. En premier lieu, un point de vue logocentrique examine la reconnaissance d’acceptions logiques, personnelles et collectives de l’Identité à l’écran. Ensuite, un regard médiacentrique explore l’héritage historique des industries culturelles et médiatiques entre les formes textuelles du Web et les identifications qu’elles favorisent. Enfin, un regard technocentrique déconstruit des discours qui réduisent l’Identité à une conception « numérique » perméable à des stratégies économiques. Face aux fabriques de « profils » personnels sur le Web, ces trois temps décrivent un régime de production culturelle qui décline les identités entre des positions d’auteur, de pair et de client

  • Titre traduit

    From culture industry to the factories of self? Identity issues of cultural production on the contemporary Web


  • Résumé

    This research questions the issues surrounding Identity as screen writings reshape different conceptions on the contemporary Web. Self and group representations are studied within the techno-semiotic apparatus of websites such as Myspace, Facebook and Youtube. In order to demythologize the “innovative” values that are usually ascribed to Web devices, a long historical viewpoint is chosen to structure three main chapters. Firstly, a logocentric approach examines how logical, personal and collective Identity conceptions can be recognized on screen. Then, a mediacentric scope focuses on the historical heritage of media and culture industries as it inspires textual forms and identification practices on the Internet. Lastly, a technocentric approach deconstructs a range of discourses that label Identity as being “digital” and could be influenced by economic strategies. Across the online factories of personal “profiles”, these three studies describe a regime of cultural production that constantly switches identities between author, peer and customer positions.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.