Gilles Deleuze, Félix Guattari : entre théâtre et philosophie. Pour un théâtre de l’à venir

par Flore Garcin-Marrou

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Denis Guénoun.

Soutenue le 13-12-2011

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Littératures françaises et comparée (Paris) .


  • Résumé

    Gilles Deleuze et Félix Guattari ne sont pas connus pour avoir manifesté un réel intérêt pour le théâtre. En adoptant une première approche historique et biographique, ce jugement s’avère être une injustice profonde envers ces deux esprits, car l’un ne cesse d’évoquer le théâtre afin d’en faire une critique constructive et l’autre se révèle être l’auteur d’une production théâtrale inédite à ce jour, dont nous dévoilons les enjeux dramaturgiques. Dans une seconde partie, il s’agit de cartographier une pensée du théâtre hétérogène, défendue par les deux philosophes : le théâtre est utilisé dans la création de nouveaux concepts et d’une nouvelle énonciation philosophique. Le « théâtre de la pensée », la « dramatisation », le « théâtre de signes », le « schizo-théâtre », le « théâtre mineur », le « théâtre pris dans des devenirs-autres » constituent les signes avant-coureurs d’un « théâtre de l’à venir » qui constitue le fil rouge de notre recherche. Comme une réponse à la crise du drame, Gilles Deleuze oriente le théâtre vers d’autres lignes de fuite qui portent le théâtre vers les limites de l’abstraction pure, pendant que Félix Guattari conçoit un théâtre postdramatique. Cette thèse inclut des index répertoriant le vocabulaire théâtral et les personnalités de théâtre à partir de l’œuvre complète des deux philosophes, ainsi que des interviews de quelques uns de leurs proches amis artistes.

  • Titre traduit

    Gilles Deleuze, Félix Guattari : between theatre and philosophy. For A Coming Theatre


  • Résumé

    Gilles Deleuze and Félix Guattari are not famous for having a deep, enduring interest in theatre. This thesis first develops historical and biographical elements to reveal that the notion of their indifference to theatre is cruelly inexact: the former repeatedly mentions drama and constructively criticises it, while the latter turns out to be the author of dramas which are yet unpublished, and whose theatrical characteristics are revealed here. In a more conceptual part, I then offer the mapping of a heterogeneous web of notions that both philosophers abide by: theatre is used in the creation of new concepts; it is at the service of a new wording of philosophy. The Theatre of Thought, the Method of Dramatisation, the Theatre of Cruelty, the Schizo Theatre, the Minor Theatre and the Theatre through the process of Becoming-Other are the signposts of A Coming Theatre that our research sets out to explore. Gilles Deleuze’s philosophy offers a reaction to the crisis of theatre. While Deleuze takes theatre on new lines of flight and pushes it on the verge of pure abstraction, Félix Guattari forges a Postdramatic Theatre. My thesis includes indexes of all the theatrical vocabulary and characters to be found in the works of both philosophers, as well as interviews by some of their close artist friends.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.