Hucusque Hieronymus : les continuateurs de la Chronique de saint Jérôme et la genèse de l'Occident post-romain au Ve siècle. Etude historiographique, textes latins revus et traductions inédites

par Vivien Essoussi

Thèse de doctorat en Histoire/ Christianisme ancien et Civilisations de l’Antiquité tardive

Sous la direction de Jean-Marie Salamito.


  • Résumé

    Le genre de la chronique, inauguré, chez les chrétiens latinophones, par saint Jérôme (qui, lui-même, traduisit et compléta, vers 380, les Canons chronologiques d'Eusèbe de Césarée), a longtemps été tenu, du moins en France, et malgré son foisonnement remarquable, comme une forme historiographique tout à fait mineure, dont les notations laconiques apportaient peu à notre connaissance des événements et de leur perception par les contemporains. Pourtant, les trois premiers continuateurs de Jérôme : Prosper d'Aquitaine, l'"Anonyme gaulois de 452", et l'évêque galicien Hydace, révèlent, à l'analyse, une conscience aiguë des transformations majeures qui affectent l'Occident romain au Ve siècle, prélude à l'émergence des "royaumes barbares". Le présent travail tente de réévaluer l'intérêt de telles sources : tout en examinant la structure et les caractères de leurs chroniques respectives, il s'attache, plus globalement, à approfondir la réflexion sur le sens que ces auteurs donnèrent à leur époque, à la croisée de l'Antiquité finissante et du très haut Moyen Age. L'étude s'appuie sur des textes revus, avec traductions françaises intégrales et inédites.

  • Titre traduit

    Hucusque Hieronymus : the continuators of Saint Jerome's Chronicle and the genesis of the post-Roman West in the 5th century. Historiographical study, with revised Latin texts and new translations


  • Résumé

    The chronicle genre, initiated among Latin-speaking Christians by Saint Jerome (who translated and supplemented Eusebius of Caesarea's Chronological Canons, ca. 380 CE), has been regarded for a long time – at least in France, and despite its remarkable flowering – as a very minor form of historiography : its laconic notes are thought to be of meagre interest for our knowledge of events and how contemporaries understood them. However, the first three continuators of Jerome : Prosper of Aquitaine, the "Gallic Anonymous of 452", and the Galician bishop Hydatius, as a matter of fact, reveal an acute sense of the major transformations affecting the Roman West in the fifth century – that is, the dawn of the "Barbarian Kingdoms". This work attempts to offer a reappraisal of this kind of sources : while discussing the structure and characteristics of each chronicle, it is more generally aimed to investigate more thoroughly the significance these authors attached to their own time, at the crossroads between later Antiquity and the earlier Middle Ages. The study is based on revised texts, with fresh and unabridged translations into French.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.