Émotions et musique du xxe siècle : Ligeti et Stravinski La communication musicale dans la musique du xxe siècle – étude des liens entre la structure des œuvres musicales et les réponses sémantiques des sujets en situation d’écoute

par Florence Frances (Dehu)

Thèse de doctorat en Musicologie

Sous la direction de Jean-Pierre Mialaret.

Soutenue le 29-01-2011

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) .


  • Résumé

    L’objectif de la recherche est d’apporter une contribution musicologique et psychologique à la compréhension de la fonction de transformation symbolique non verbale intervenant au cœur de la psyché humaine. L’objet-flux musical, porté par une onde vibratoire, énergie en mouvement, n’est pas un objet naturel, mais un objet issu de la psyché humaine conçu pour agir sur d’autres psychés humaines. Il semblerait, et ce n’est qu’une hypothèse de travail, que le compositeur aurait la capacité de coder ses émotions en ondes musicales et de les transmettre à l’auditeur, sujet sensible à certaines longueurs d’ondes du penser musical, qui les décoderait. L’objet de la thèse est l’existence d’une communication infraverbale, intuitive, globale et directe entre une œuvre de musique non tonale et l’auditeur à travers l’étude de productions visuelles et de productions écrites, réalisées par cinquante-neuf sujets en situation d’écoute d’extraits musicaux de Stravinski et de Ligeti. Est-il possible d’élargir le domaine d’application du concept de schème de résonance émotionnelle d’Imberty à la musique de compositeurs du xxe siècle ? Quelles autres représentations psychiques sont investies par les sujets en situation d’écoute musicale ?

  • Titre traduit

    Emotions and xxe century music : Ligeti and Stravinski. The musical communication in xxe century music - Study of the links between the structure of musical works and semantic answers of subjects in listening situation


  • Résumé

    The objective of research is to make a musicological and psychological contribution to the understanding of not verbal symbolic transformation occurring in the heart of the human psyche. The musical object-flow, carried by a vibratory wave, an energy in movement, is not a natural object, but an object stemming from the human psyche conceived to act on the other human psyches. It would seem, and it is only a working hypothesis, that the composer would have the capacity to code his feelings in musical waves and to pass on them to the auditor, subject sensitive to certain wavelengths of musical thinking, who would decode them. The object of the thesis is the existence of an infraverbale communication, intuitive, global and direct between not tonal music work and the auditor through the study of visual productions and written productions realized by fifty nine subjects in situation of listening musical extracts of Stravinski and Ligeti. Is it possible to widen the application field of Imberty’s concept, schème de résonance émotionnelle, into the xxe century music ? What other psychic representations are invested by the subjects in situation of musical listening ?


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.